Mort du peintre-sculpteur minimaliste Ellsworth Kelly

La peinture de Kelly s'inscrit dans la technique... (Photo AFP)

Agrandir

La peinture de Kelly s'inscrit dans la technique du Hard-Edge Painting, qui privilégie les grands blocs de couleur et les contours nets.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

L'artiste américain Ellsworth Kelly, peintre et sculpteur abstrait américain, dont l'oeuvre s'apparente au courant minimaliste, est mort à l'âge de 92 ans, a annoncé dimanche le New York Times, qui cite la galerie Matthew Marks de Manhattan.

Né à Oradell, dans l'État de New York, il suit des études d'art au Pratt Institute avant d'être mobilisé dans l'US Army et de gagner l'Europe en janvier 1943 où il restera six ans, notamment à Paris, période pendant laquelle sa peinture prendra sa dimension définitive.

Il retourne ensuite aux États-Unis étudier la peinture à l'école du musée des Beaux Arts de Boston. «C'était très traditionnel. C'était tout le temps de la peinture de nus, pas beaucoup de couleur. J'aimais Kandinsky. Je voulais faire quelque chose de différent», a-t-il raconté dans une interview ce mois-ci au Guardian, dans laquelle il déclarait continuer à travailler dur.

La peinture de Kelly s'inscrit dans la technique du Hard-Edge Painting, qui privilégie les grands blocs de couleur et les contours nets.

Nombre de ses tableaux ne comportent qu'une seule couleur ou deux blocs de couleur juxtaposés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer