Record mondial pour un Modigliani aux enchères

La toile de Modigliani avait été estimée à 100... (PHOTO TIMOTHY A. CLARY, AFP)

Agrandir

La toile de Modigliani avait été estimée à 100 millions de dollars par la maison d'enchères Christie's.

PHOTO TIMOTHY A. CLARY, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte DUSSEAU
Agence France-Presse
NEW YORK

Une toile d'Amedeo Modigliani Nu couché, considérée comme une de ses oeuvres majeures, a été adjugée lundi soir 170,4 millions de dollars chez Christie's à New York, un record mondial aux enchères pour le peintre italien.

Nu couché a été adjugé sous les applaudissements d'une salle comble, après neuf minutes d'enchères enfiévrées entre sept acheteurs. C'est un enchérisseur chinois qui l'a emporté au téléphone, a précisé la maison d'enchères, qui avait estimé la toile à 100 millions de dollars.

Nu couché est ainsi devenue la deuxième toile la plus chère jamais vendue aux enchères, après Les femmes d'Alger (version O) de Pablo Picasso, adjugée en mai dernier 179,4 millions, également chez Christie's à New York.

La toile, peinte en 1917-1918, montre une femme brune nue alanguie sur un canapé rouge et un coussin bleu. Elle faisait partie d'une série de nus créés par le peintre et sculpteur (1884-1920) installé à l'époque à Paris. Elle avait fait scandale lorsqu'elle avait été exposée avec d'autres à la galerie parisienne Berthe Weill, et la police avait ordonné que les nus soient retirés.

La vente a pulvérisé le précédent record pour un Modigliani, Tête, une sculpture adjugée en novembre 2014 70,7 millions de dollars. La toile de Modigliani la plus chère vendue aux enchères était jusqu'à présent Nu assis sur un divan, adjugée 68,96 millions de dollars en novembre 2010.

Record pour Nurse de Lichtenstein

Quelques minutes après Nu couché, un autre record mondial est tombé pour un artiste, avec Nurse, du maître du Pop Art, Roy Lichtenstein, adjugée 95,37 millions de dollars. La toile avait été estimée 80 millions de dollars.

Nurse de Roy Lichtenstein.... (PHOTO REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Nurse de Roy Lichtenstein.

PHOTO REUTERS

Cette toile carrée d'1,21 mètre de côté, peinte en 1964, montre le visage en gros plan d'une femme blonde, qui semble droit sortie d'une bande dessinée. Coiffe blanche et bouche sexy, elle regarde de côté.

Le précédent record pour un Lichtenstein était de 56,12 millions de dollars, pour Woman with Flowered Hat (1963) en 2013.

Les deux toiles étaient les pièces phares d'une soirée sur le thème de «La Muse de l'artiste», durant laquelle Christie's a mis aux enchères 34 oeuvres des 19e et 20e siècles de très grande qualité.

Plusieurs autres records mondiaux ont été battus durant cette soirée, qui en un peu plus d'une heure a engrangé 491,35 millions de dollars.

Thérèse, une sculpture en bois du Français Paul Gauguin (1848-1903) est partie à 30,9 millions de dollars, un record pour une sculpture de l'artiste. Elle était estimée entre 18 et 25 millions.

Une sculpture de l'Allemand Ernst Ludwig Kirchner (1880-1938), Tänzerin mit gehobenem Bein a été adjugée 8 millions de dollars, quand elle était estimée entre 3,5 et 5,5 millions, également un record pour une sculpture de cet artiste.

Un Gustave Courbet, Femme nue couchée, peinte en 1862, estimée entre 15 et 25 millions de dollars, a été adjugée 15,28 millions, quatre fois plus que le précédent record de 3,74 millions de dollars engrangé par «EtrÉtat, les falaises» en novembre 2013.

Parmi les autres succès de la soirée, un Paul Cézanne, L'homme à la pipe (étude pour un joueur de cartes) a été adjugé 20,88 millions de dollars, dans sa fourchette d'estimation.

«Nous sommes dans un marché de chefs d'oeuvre» a commenté après la vente Jussi Pylkkänen, président international de Christie's, soulignant l'intérêt extraordinaire généré par les pièces «très rares et importantes».

Mais dix des oeuvres proposées, parmi lesquelles un Rodin, deux Fernand Léger, un Lucian Freud, un Giacometti et un Picasso, n'ont pas été vendues, n'ayant pas atteint le prix de réserve.

Pour près de la moitié des oeuvres proposées, Christie's avait garanti un prix minimal au vendeur, une pratique qui gagne du terrain, mais est risquée si l'oeuvre n'est finalement pas vendue.

Les enchères d'art d'automne ont commencé le 4 novembre à New York et se termineront le 12.

Christie's et Sotheby's en espèrent chacune plus d'un milliard de dollars. Mardi, ces enchères continuent avec les ventes d'art contemporain chez Christie's.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer