Un buste du colonialiste Cecil Rhodes vandalisé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Johannesbourg

Une statue de bronze représentant le célèbre colonialiste britannique Cecil John Rhodes a été vandalisée dans un lieu public qui surplombe la ville du Cap, vendredi dernier, en Afrique du Sud.

Les autorités sud-africaines précisent que les malfaiteurs ont utilisé un outil mécanique pour arracher le nez de l'oeuvre d'art. Les mesures de sécurité ont ensuite été resserrées dans le secteur.

Un graffiti a aussi été inscrit sur le bronze. Avant qu'il ne soit effacé, on pouvait y lire: «Votre rêve d'empire mourra».

Cecil John Rhodes, qui est mort en 1902, est une figure controversée depuis quelques années. L'homme d'affaires et philanthrope, qui a notamment fondé la célèbre compagnie diamantaire De Beers et qui a été déterminant dans la formation de la Rhodésie, devenue le Zimbabwe, est désormais perçu par plusieurs comme un ségrégationniste qui a fait fortune en pillant des terres et leurs richesses en Afrique australe.

Sa tombe est située dans les collines de Matopos, au Zimbabwe.

En avril dernier, l'Université du Cap a retiré d'un campus une statue de Rhodes en raison de protestations d'étudiants qui l'associaient à la suprématie blanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer