Borduas, Lemieux et Riopelle aux enchères à Vancouver

Une oeuvre de la peintre canadienne Emily Carr,... (Photo: La Presse Canadienne)

Agrandir

Une oeuvre de la peintre canadienne Emily Carr, Forest Light (notre photo), a été vendue 1,53 million $, alors que son estimation variait entre 400 000 $ et 600 000 $.

Photo: La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Vancouver

Les oeuvres de trois artistes québécois ont obtenu des mises plus importantes que prévu lors d'une vente aux enchères organisée par la maison Heffel, mercredi soir, à Vancouver.

Chant d'été de Paul-Émile Borduas a été vendu 737 500 $, alors qu'on estimait avant la vente qu'il partirait pour une mise de 400 000 $ à 500 000 $. La visite de Jean-Paul Lemieux a aussi fait mieux que son estimation, qui oscillait entre 250 000 $ et 350 000 $. La toile a finalement été vendue 719 800 $.

Enfin, on avait estimé entre 150 000 $ et 250 000 $ la vente de La forêt enchantée, de Jean-Paul Riopelle, qui a finalement obtenu une mise de 590 000 $.

Une oeuvre de la peintre canadienne Emily Carr, Forest Light, a été vendue 1,53 million $, alors que son estimation variait entre 400 000 $ et 600 000 $. Six oeuvres d'Emily Carr ont été vendues au cours de la soirée pour un total de 2,3 millions $.

La maison Heffel indique avoir fait des ventes de 9,43 millions $ grâce à 145 oeuvres canadiennes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer