La Biennale de Venise ouvre au public en distribuant ses Lions d'Or

De gauche à droite: les récipiendaires IM Hueng-Soon,... (PHOTO LUIGI COSTANTINI, AP)

Agrandir

De gauche à droite: les récipiendaires IM Hueng-Soon, El Anatsui, Susanne Ghez, Adrian Piper et Adelina Cuberyan von Furstenberg.

PHOTO LUIGI COSTANTINI, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
VENISE

La Biennale d'art contemporain de Venise, qui ouvrait ses portes au public samedi matin, a attribué ses prix, en distinguant notamment d'un Lion d'or spécial l'Américaine Joan Jonas, doyenne de cette 56e édition.

Composé de l'Américaine Naomi Beckwith, de l'Autrichienne Sabine Breitwieser, de l'Italien Mario Codognato, de l'Indien Ranjit Hoskote et du Sud-Coréen Yongwoo Lee, le jury de la Biennale s'est félicité dans un communiqué de la «sensibilité particulière» aux «urgences géopolitiques actuelles» dont ont fait preuve les 136 artistes présents.

Voici les prix attribués par le jury:

- Lion d'Or de la meilleur participation nationale: la République d'Arménie, pour Armenity/Haiyutioun.

Sur l'île de San Lazzaro degli Armeni, une dizaine d'artistes arméniens issus de la diaspora se sont penchés sur la résilience, la force et la capacité de trouver un nouveau souffle vital, en cette année de commémoration du génocide arménien de 1915.

- Lion d'Or du meilleur artiste: l'Américain Adrian Piper, pour The Probable Trust Registry: The Rules of the Game 1-3.

- Lion d'Argent du meilleur jeune artiste: le Sud-Coréen Im Heung-Soon, pour Factory Complex.

Le jury a également décidé de décerner des mentions spéciales à l'Allemand Harun Farocki, au collectif syrien Abounaddara, ainsi qu'à l'Algérien Massinissa Selmani.

Enfin, la Biennale de Venise a honoré d'une mention spéciale l'Américaine Joan Jonas, presque 80 ans, «une artiste dont l'oeuvre et l'influence dans l'art ont été majeures», avec son installation vidéo They Come to Us Without a Word, visible au sein du pavillon américain.

Le Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière a été attribué cette année au Ghanéen El Anatsui, l'un des plus grands artistes africains vivants, dont les oeuvres, inspirées des traditions culturelles africaines qu'il conjugue avec les recherches esthétiques contemporaines, ont été exposées dans les plus grands musées du monde.

_____________________________

La Biennale de Venise, du 9 mai au 22 novembre. 

Renseignements sur www.labiennale.org (en anglais)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer