Une expo controversée au British Museum

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une nouvelle exposition du British Museum, consacrée à l'art primitif d'Australie, cause des remous. Malgré les nombreuses requêtes en ce sens par les tribus aborigènes concernées, la vénérable institution britannique refuse toujours de rendre ces objets à la forte symbolique spirituelle, préférant les exposer dans son enceinte.

«Un manque de reconnaissance pour notre culture», déclarent en substance les groupes de pression.

Cela n'est pas sans rappeler le cas des fameux marbres d'Elgin, volés sur le Parthénon il y a 150 ans, que le musée refuse toujours de rendre à la Grèce.

Au cours des dernières années, certains grands musées - dont le Musée des beaux-arts de Montréal - ont restitué, par devoir «moral», les objets que réclamaient les tribus maories.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer