Claude Monet, vedette des enchères de printemps à New York

L'oeuvre Bassin aux Nymphéas, les rosiers est estimée... (Photo fournie par Sotheby's)

Agrandir

L'oeuvre Bassin aux Nymphéas, les rosiers est estimée entre 18 et 25 millions.

Photo fournie par Sotheby's

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Six toiles du peintre Claude Monet devraient être les vedettes des enchères de printemps le mois prochain à New York, où la maison Sotheby's en espère jusqu'à 110 millions de dollars.

Parmi ces oeuvres figure un exemplaire des célèbres «Nymphéas», peintes à Giverny par l'artiste français. Cette toile impressionniste, estimée entre 30 et 45 millions de dollars, est détenue par un collectionneur depuis 1955, et n'a pas été vue en public depuis 1945.

Ces six toiles de Monet, très prisé aux enchères, seront proposées le 5 mai, lors des ventes de soirée.

Elles viennent toutes de collections privées.

Le Palais Ducal (1908), peint à Venise, est estimé entre 15 et 20 millions de dollars; Bassin aux Nymphéas, les rosiers est estimé entre 18 et 25 millions; Le Chemin d'Epinay, effet de neige (1875), est estimé entre 6 et 8 millions de dollars. Il avait été acheté en 1984 par son actuel propriétaire.

La Seine à Vétheuil (1901), estimée entre 6 et 8 millions, fait aussi partie d'une collection privée depuis 1955 et n'a jamais été proposée aux enchères.

La dernière des six toiles proposées est Au Val Saint-Nicolas près Dieppe, matin (1897), estimé de 3 à 4 millions de dollars.

Ces six toiles seront exposées à Londres du 10 au 14 avril, avant de revenir à New York où elles seront montrées à partir du 1er mai.

La maison Christie's a aussi annoncé lundi qu'elle allait mettre aux enchères un Monet, Le parlement, soleil couchant, estimé entre 35 et 45 millions de dollars, le 11 mai à New York.

En février dernier, Sotheby's avait déjà vendu à Londres cinq Monet, pour un total de 83,8 millions de dollars. La maison d'enchères a vendu l'an dernier 18 oeuvres du peintre français, pour un total de 190,5 millions de dollars. Les acheteurs étaient des États-Unis, d'Europe, du Proche-Orient et d'Asie, témoignant de l'intérêt international qu'il suscite.

Le record pour un Monet aux enchères date de juin 2008, quand Le bassin des Nymphéas s'était vendu chez Christie's à Londres pour 40,9 millions de livres (80,1 millions de dollars).

«Les six oeuvres de Monet que nous avons le privilège de présenter représentent exactement ce que les acheteurs recherchent en ce moment: plusieurs de ses scènes les plus célèbres, émergeant de prestigieuses collections privées et complètement nouvelles sur le marché. Nous sommes indéniablement témoin d'un moment exceptionnel pour les grandes oeuvres de Monet à Sotheby's» a déclaré Simon Shaw, un responsable au niveau mondial du Département art impressionniste et moderne chez Sotheby's, en évoquant une «concurrence féroce» lors de récentes enchères.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer