Une capsule témoin de 1795 exposée à Boston

Elle date de 1795 et c'est la plus ancienne capsule témoin retrouvée aux... (Photo Wikimedia Commons)

Agrandir

Photo Wikimedia Commons

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Elle date de 1795 et c'est la plus ancienne capsule témoin retrouvée aux États-Unis. Un musée à Boston va la présenter au public, y compris son contenu de pièces anciennes et de vieux papiers.

Le musée des beaux-arts (Museum of Fine Arts) de la ville ouvrira la capsule lors d'une conférence de presse pour laquelle les places sont limitées en raison d'un espace réduit et en raison de la «fragilité des objets».

La capsule avait été placée à l'origine sous le bâtiment de l'État du Massachusetts en 1795 par le gouverneur d'alors, Samuel Adams, un des pères fondateurs des États-Unis, et un patriote de la révolution américaine, Paul Revere.

Les deux hommes ont, ce-faisant, voulu laisser une trace de leur époque pour les générations futures.

La capsule et ses pièces de monnaie ont été déménagées le mois dernier, pesées et passées aux rayons X, ont précisé les autorités.

Elle avait été sortie de terre la dernière fois en 1855, et son contenu nettoyé et analysé. Des éléments supplémentaires avaient été ajoutés avant qu'elle ne soit placée sous une pierre de granit massif.

Elle pèse 4,5 kilos, selon le musée, et fait la taille d'une boîte à chassures.

La capsule contiendrait des pièces en cuivre et en argent, une assiette gravée en argent, une médaille en cuivre avec le portrait de George Washington, des journaux, des cartes à jouer, un sceau officel et une page de titres de l'ex-colonie du Massachusetts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer