Une oeuvre rare de Van Gogh vendue 61 millions $

Vase avec marguerites et coquelicots de Vincent van... (Photo: AFP)

Agrandir

Vase avec marguerites et coquelicots de Vincent van Gogh

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ula Ilnytzky
Associated Press
New York

Une oeuvre rare, peinte par Vincent van Gogh quelques semaines avant sa mort s'est vendue 61,8 millions $ US, mardi soir, lors d'un événement qui lançait les ventes aux enchères automnales d'art impressionniste et moderne à New York.

Vase avec marguerites et coquelicots, datant de 1890, devait originalement se vendre entre 30 et 50 millions $ US lors de l'encan de Sotheby's à Manhattan.

Van Gogh avait peint le bouquet de fleurs sauvages à la résidence française de son médecin, le docteur Paul Gachet. Il s'agit d'une des rares oeuvres que l'artiste néerlandais a vendues de son vivant.

Un des fondateurs du Musée d'art moderne de New York, A. Conger Goodyear, l'avait achetée en 1928. La toile était demeurée propriété de la famille pendant des décennies et était en exposition permanente à la Galerie d'art Albright-Knox de Buffalo depuis 30 ans. Son plus récent propriétaire l'avait acheté vers 1990.

La somme record pour une oeuvre de van Gogh est de 82,5 millions $ US.

Une sculpture rare d'Alberto Giacometti, Le chariot, a également été vendue plus de 101 millions $ US à l'occasion de l'importante vente aux enchères. La sculpture de bronze datant de 1951 présente une femme allongée, en quelque sorte divine, perchée sur un chariot à deux roues. Le montant de sa vente a presque battu le record de 104,3 millions $ US pour une oeuvre de l'artiste suisse.

La sculpture de 1951, embellie avec de la peinture pour enrichir la qualité de la texture du bronze, s'est trouvée dans la même collection pendant plus de 40 ans. Giacometti a produit six copies du Chariot au cours de sa vie. Celle vendue mardi est l'une des deux seules à avoir été peintes.

Une autre importante sculpture, Tête d'Amedeo Modigliani, a été vendue au même événement pour la somme de 70,7 millions $ US, ce qui a dépassé le record de 69 millions $ US établi précédemment pour une oeuvre de l'artiste.

La tête allongée a été produite en 1911 et 1912 à partir d'un bloc de calcaire récupéré d'un site de construction parisien. Sa valeur avait été estimée à 45 millions $ US avant sa vente.

La maison de vente aux enchères Bonhams, qui vend plus de 700 articles provenant des maisons de Lauren Bacall, a proposé deux sculptures d'Henry Moore de cette collection mardi.

Maquette for Mother and Child: Arms s'est vendue 281 000 $ US, dépassant l'estimé de 200 000 $ US, alors que Working Model for Reclining Figure: Bone Skirt, a été achetée pour plus de 1 millions $ US, surpassant son évaluation initiale, située entre 600 000 $ et 800 000 $ US.

Les autres oeuvres, bijoux et meubles de l'actrice légendaire seront offerts aux enchères en mars.

Tous les prix incluaient la prime pour l'acheteur.

Les enchères automnales majeures se poursuivent mercredi chez Christie's. Un réputé portrait d'une actrice parisienne peint par Edouard Manet figure sur la liste des oeuvres particulièrement surveillées. La valeur de Printemps est estimée entre 25 et 35 millions $ US.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer