Luminothérapie: des jeux de lumières pour tous!

La firme d'architecture torontoise Raw Design, première entreprise... (Photo: fournie par le Quartier des spectacles)

Agrandir

La firme d'architecture torontoise Raw Design, première entreprise non québécoise à présenter une oeuvre dans le cadre de Luminothérapie, embellira la place des Festivals avec son installation Prismatica.

Photo: fournie par le Quartier des spectacles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La cinquième édition de Luminothérapie sera très ludique cet hiver dans le Quartier des spectacles. Les lauréats retenus parmi 45 projets cette année, Raw Design et Lüz Studio, présenteront deux oeuvres lumineuses avec lesquelles un public de tous âges pourra jouer, du 10 décembre au 2 février.

Spécialisée dans la conception visuelle pour les arts de la scène, la firme montréalaise Lüz Studio va animer cet hiver huit façades du Quartier des spectacles «avec une fête foraine numérique» intitulée Fascinoscope. De plus, les enfants de 7 à 77 ans pourront jouer à quatre jeux différents sur la surface de projection située près de la station de métro Saint-Laurent.

Des animations s'inspirant des grands classiques de la fête foraine seront projetées sur la façade du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM, sur la structure en escalier du toit du Théâtre Maisonneuve, sur le mur de l'hôtel Zéro 1 (place de la Paix), sur le clocher de l'UQAM et sur les façades du Centre de design de l'UQAM (rue Sanguinet), de la Grande Bibliothèque et du Cégep du Vieux Montréal.

Ce sont toutefois les quatre jeux interactifs installés près du métro Saint-Laurent qui devraient fasciner l'enfant en nous. En effet, Lüz Studio va placer sur le terre-plein un dispositif constitué de quatre ballons-poires, comme ceux que l'on retrouve dans les cours de récréation. Ceux-ci seront cependant munis de capteurs et, en les faisant tourner autour de leur axe, on pourra jouer, comme à la foire, à essayer d'abattre des poules animées sur un mur ou à faire monter le plus vite possible une montgolfière.

Chaque jeu durera deux minutes et quatre joueurs pourront jouer ensemble au «Maître de l'illusion», aux «Fulgurantes machines volantes», à «Poulets en cavale» et au «Charmeur de serpents».

Mathieu Larrivée, de Lüz Studio, et Pierre-Alexandre Le... (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Mathieu Larrivée, de Lüz Studio, et Pierre-Alexandre Le Lay, de Raw Design.

Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

Kaléidoscope

De son côté, la firme d'architecture torontoise Raw Design, la première entreprise non québécoise à présenter une oeuvre dans le cadre de Luminothérapie, embellira la place des Festivals avec son installation Prismatica.

Il s'agit d'un immense kaléidoscope avec lequel les visiteurs pourront jouer en se déplaçant sur la place où un maillage de prismes illuminés sera créé. Installés sur des socles de béton, les 50 prismes de 2 mètres de hauteur formés de trois faces colorées pourront pivoter sur eux-mêmes et changeront de tonalité selon l'angle de vision. La lumière environnante se reflétant dans les faces des prismes, ils diffuseront une «superposition de transparences, de coloris et de réflexions».

«Le jury a trouvé que cette oeuvre allait bien habiter les lieux, de jour comme de nuit, apportant couleur et gaieté et donnant une expérience immersive à un public de tout âge», a dit hier Pascal Lefebvre, directeur de la programmation du Partenariat du Quartier des spectacles, lors de l'annonce des lauréats de Luminothérapie 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer