Le Musée d'art contemporain fête ses 50 ans avec trois expos

Le Musée d'art contemporain (MAC) de Montréal proposera au... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Le Musée d'art contemporain (MAC) de Montréal proposera au public un événement portes ouvertes - gratuit - les 21 et 22 juin.

Photo: archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) célèbre son 50e anniversaire avec la présentation de trois nouvelles expositions réalisées spécialement pour l'occasion.

L'exposition «La beauté du geste: 50 ans de dons au Musée d'art contemporain de Montréal» soulignera la générosité des donateurs qui ont permis à l'établissement d'enrichir sa collection. C'est en effet grâce à l'initiative d'une quarantaine d'artistes, de dix collectionneurs, de trois galeries et d'une fondation que le MAC a vu le jour en 1964. Ce don initial d'une centaine d'oeuvres s'est transformé, 50 ans plus tard, en une collection de 3500 oeuvres (sur un total de 7500 répertoriées) qui ont été offertes par plus de 800 donateurs.

«La beauté du geste» réunit quelque 200 oeuvres qui, toutes, sont des dons reçus par le musée au fil de ses 50 ans d'existence.

Une deuxième exposition proposera des oeuvres de l'artiste australienne Angelica Mesiti. Il s'agira d'une première exposition individuelle en Amérique du Nord pour l'artiste, qui présentera deux oeuvres sous le thème de la musique.

D'abord, l'installation vidéo «Citizens Band» évoquera la culture musicale de quatre immigrés, deux en Australie et deux en France. Puis, la projection vidéo «Prepared Piano for Movers» montrera deux déménageurs, chargés d'un piano, en train de gravir l'escalier en spirale d'un immeuble à appartement parisien. L'instrument a été préparé de sorte que chacun de leur mouvement produira des sons dissonants et percussifs.

Enfin, la troisième exposition, «Pulse Room» consiste en une oeuvre d'art interactif de Rafael Lozano-Hemmer, Montréalais d'adoption d'origine mexicaine. L'oeuvre créée en 2006 avait été présentée à la Biennale de Venise en 2007. L'installation intègre les battements de coeur des participants, captés et régis par un système informatique avant d'être transmis sous forme d'impulsions lumineuses dans quelque 300 ampoules suspendues au plafond.

Cet ensemble d'expositions sera présenté au MAC jusqu'au 7 septembre 2014.

Par ailleurs, le musée proposera au public un événement portes ouvertes les 21 et 22 juin de 10 h à 18 h. Les visiteurs pourront alors découvrir gratuitement le musée.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer