Marco Polo, le fabuleux voyage: récits de voyage

L'expo présente une yourte grandeur nature que l'on... (Photo: Caroline Bergeron, fournie par le Musée Pointe-à-Callière)

Agrandir

L'expo présente une yourte grandeur nature que l'on trouvait en Mongolie et que Marco Polo décrit de long en large.

Photo: Caroline Bergeron, fournie par le Musée Pointe-à-Callière

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On ne compte plus les séries télé ou les films qui relatent le long voyage de Marco Polo. C'est que ce marchand vénitien, né il y a plus de 700 ans, est l'un des premiers hommes du monde occidental à se rendre jusqu'en Orient, précisément en Chine, où il a vécu 17 ans.

Au fil des siècles, il est devenu en quelque sorte une légende. Au point où certaines personnes, que je ne nommerai pas, ont été surprises de savoir qu'il avait vraiment existé !

L'expo que lui consacre le musée Pointe-à-Callière retrace les grands moments de son voyage, tout en brossant un tableau du contexte politique de l'époque. En particulier les Croisades, avec entre autres l'alliance entre l'empire mongol de Kubilaï Khan et les chrétiens.

On sait que Marco Polo vouait une grande admiration à Kubilaï Khan, pour qui il a réalisé diverses missions. Mais on aurait aimé en savoir plus sur l'intérêt du puissant Kubalaï Khan pour le simple marchand vénitien qu'était Polo.

Toujours est-il que le principal legs du voyageur italien est son fameux Livre des merveilles, écrit par un compagnon de cellule, Rusticien de Pise, comme par hasard secrétaire francophone du roi d'Angleterre. Sans lui, nous ne saurions probablement rien de ce voyage...

L'expo regorge ainsi d'informations que l'on peut lire sur de grandes illustrations ou sur des projections de photographies.

Les quelque 200 objets qui y sont exposés ne sont pas directement reliés à Marco Polo, mais témoignent de l'époque dans laquelle il a vécu: soieries, objets précieux, encensoirs datant du Moyen-Âge, crosses épiscopales, etc. Autant d'objets d'ailleurs inspirés de l'art byzantin.

Il s'agit d'une expo familiale, mais avec un certain degré de difficulté, puisqu'il faut quand même faire la lecture de ces comptes rendus de voyage pour en saisir l'essence et faire les liens entre les artefacts et le voyage de Marco Polo.

Histoires d'Amérique

Un des moments forts de l'expo: un extrait de 20 minutes du film Sur les traces de Marco Polo, réalisé dans les années 90 par deux New-Yorkais qui ont refait le voyage de Marco Polo Demi-Cadratin de l'Italie à la Chine en passant par la Palestine, l'Arménie, la Turquie, l'Iran et l'Afghanistan, avant de revenir à Venise, en passant notamment par l'Inde et la Birmanie.

Les deux hommes valident en quelque sorte les observations de Marco Polo, consignées dans son Livre des merveilles. Fascinant.

Y a-t-il un lien entre les voyages de Marco Polo et l'Amérique? Bien oui! Puisque ces longs parcours par voie terrestre et maritime, faits sous les astres et les mouettes, ont donné naissance à une cartographie que Christophe Colomb a étudiée avant ses expéditions en Amérique. Des indications à l'origine de la fondation de la Nouvelle-France.

Autre élément intéressant de l'expo: une yourte grandeur nature, sorte de maison circulaire semblable à une tente familiale, que l'on trouvait en Mongolie et que Marco Polo décrit de long en large. C'est d'ailleurs dans les contrées mongoles qu'il sera initié aux rituels bouddhistes.

Bref, une histoire super intéressante, qui ouvre la porte à plusieurs histoires s'y rattachant. Tant sur le plan historique que politique. Histoires à approfondir.

_________________________________________________________________________________

Au musée Pointe-à-Callière jusqu'au 26 octobre.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer