Décès de la mécène montréalaise Liliane Stewart

Liliane Stewart... (Photo: CNW)

Agrandir

Liliane Stewart

Photo: CNW

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La mécène Liliane Stewart est décédée samedi à Montréal à l'âge de 85 ans. Elle aura notamment laissé sa marque dans le milieu culturel par le truchement de deux musées montréalais: le Musée Stewart au Fort de l'Île Sainte-Hélène et le Musée des arts décoratifs de Montréal.

Avec son défunt mari David, héritier de la compagnie de tabac Macdonald, elle avait créé la Fondation Macdonald Stewart en 1973.  Grâce à cette fondation, de nombreux projets montréalais ont été appuyés dans les domaines historique et culturel, mais également en éducation, en médecine et dans le domaine de la coopération internationale et de la jeunesse.

Consacré à l'histoire du Nouveau Monde et des grandes découvertes, le Musée Stewart au Fort de l'Île Sainte-Hélène a réuni une collection de livres et de cartes anciennes, de globes, d'instruments scientifiques et de navigation. Le Musée est aujourd'hui fusionné avec le Musée McCord dans le but de donner naissance à un grand musée d'histoire: le Musée McCord-Stewart.

Le Musée des Arts décoratifs de Montréal a quant à lui rassemblé une collection de design international et d'arts décoratifs du vingtième siècle. Mme Stewart a offert cette collection en 2000 au Musée des beaux-arts de Montréal qui en assure depuis la conservation et la diffusion. En 2001, elle a mis sur pied le programme Liliane et David M. Stewart pour le Design moderne dans le but d'enrichir la Collection Stewart par l'entremise d'acquisitions, d'expositions et la publication d'ouvrages spécialisés.

Plusieurs universités ont aussi profité de son soutien alors qu'elle accordait une attention particulière à des projets en agriculture et en environnement. Dans le domaine de la médecine, elle a doté plusieurs centres hospitaliers d'équipements spécialisés et elle a participé activement au développement de la cytologie et du dépistage du cancer.

Mme Stewart a aussi créé des liens avec des institutions culturelles d'Europe, notamment dans le monde muséal en France. Elle a participé à Saint-Malo à l'acquisition, la restauration et la mise en valeur du Manoir Jacques-Cartier, un musée consacré à l'illustre navigateur malouin. À Brouage, lieu natal de Samuel de Champlain, elle a joué un rôle dans la restauration de l'église communale en offrant des vitraux pour célébrer la mémoire du père de la Nouvelle-France.

Ses actions et sa générosité lui ont valu de nombreuses distinctions dont celles d'Officier de l'Ordre du Canada, d'Officier de l'Ordre national du Québec et d'Officier de la Légion d'Honneur, en France.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer