Vase d'Ai Weiwei fracassé: l'artiste s'excuse

Ai Weiwei... (Photo: archives AP)

Agrandir

Ai Weiwei

Photo: archives AP

Associated Press
Miami

Un artiste de la Floride a présenté ses excuses pour avoir fracassé un vase évalué à 1 million $ US qui faisait partie d'une exposition consacrée à l'artiste dissident chinois Ai Weiwei.

Maximo Caminero a affirmé au quotidien The Miami Herald qu'il n'avait aucun droit de détruire un objet d'art créé par une autre personne.

Le vase coloré qui a été brisé figurait parmi l'un des 16 vases de l'exposition du Perez Art Museum de Miami.

L'homme âgé de 51 ans l'aurait pris dans ses mains, et lorsqu'un gardien de sécurité lui a demandé de le remettre à sa place, il l'aurait lancé au sol, selon un document de la police de Miami

Maximo Caminero aurait dit aux policiers qu'il avait brisé le vase pour protester contre l'absence d'oeuvres d'artistes locaux au musée.

Il devait donner une conférence de presse mardi, mais il l'a finalement annulée. Il est accusé de méfait.

De son côté, depuis Pékin, Ai Weiwei a dénoncé le geste, soutenant que de détruire la propriété d'autrui ou de perturber un événement public n'aidait en rien la cause de l'artiste floridien.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer