Frénésie autour de La jeune fille à la perle à Bologne

La jeune fille à la perle de Vermeer.... (Photo: AFP)

Agrandir

La jeune fille à la perle de Vermeer.

Photo: AFP

Agence France-Presse
Bologne

L'exposition du fameux tableau de Vermeer La jeune fille à la perle suscite une véritable frénésie à Bologne, seule ville d'Europe où elle sera montrée cette année avant de retourner au Mauritshuis de La Haye.

«Nous nous attendons à un grand succès, en quelques semaines, nous avons pré-vendu quasiment 100 000 billets, il y a une fièvre incroyable autour de ce tableau», a expliqué jeudi à l'AFP-TV le directeur de l'exposition Marco Goldin, lors d'une présentation à la presse.

Ce chef d'oeuvre considéré comme l'un des trois tableaux au monde les plus connus avec La Joconde de Léonard de Vinci et Le Cri d'Edvard Munch, est exposé du 8 février au 25 mai, au Palais Fava de Bologne. Le tableau est le clou d'une exposition consacrée à l'Âge d'or de la peinture hollandaise montée par M. Goldin en collaboration avec la directrice du Mauritshuis, Emilie Gordenker. Y seront aussi montrés un autre Vermeer Diana et ses nymphes ainsi que quatre Rembrandt, des Frans Hals, Ter Borch, Claesz, etc.

Pendant les travaux de rénovation du musée hollandais, le tableau effectue une petite tournée qui l'a mené au Japon en 2012, à Tokyo et Kobe, puis aux États-Unis en 2013 à San Francisco, Atlanta et New York. Après son «séjour» en Italie, il sera de retour à La Haye pour la réouverture du Mauritshuis le 27 juin.

«C'est la première fois qu'il vient en Italie et qu'il est exposé en Europe hors du musée» hollandais, a souligné M. Goldin, qui dit «s'attendre à ce qu'une grande foule se déverse sur Bologne dans les prochains mois».

Pourquoi Bologne? «En raison de mes rapports très forts avec le musée hollandais, j'ai réussi à capturer ce tableau, face à la concurrence de bien d'autres musées qui auraient voulu l'accueillir», s'est réjoui M. Goldin.

Ce tableau «fascine parce qu'il est connu dans le monde entier depuis le livre et le film (de Peter Webber) de 2003 où la jeune fille était incarnée par (l'actrice américaine) Scarlett Johansson».

Même si la trame du livre et du film étaient de pure invention, leur impact a été tel, a rappelé M. Goldin, qu'ils ont conduit à «un changement dans le titre du tableau intitulé auparavant La jeune fille au turban et devenu La jeune fille à la perle, un titre bien plus fascinant et à fort impact populaire».




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer