Andy Warhol, numéro 1 des enchères mondiales

Des oeuvres d'Andy Warhol... (Photo: Reuters)

Agrandir

Des oeuvres d'Andy Warhol

Photo: Reuters

Partager

Agence France-Presse
Paris

L'artiste Andy Warhol est redevenu numéro un en 2012 au palmarès des enchères mondiales, supplantant le Chinois Zhang Daqian et Pablo Picasso, tandis que Gerhard Richter se hisse à la cinquième place, a annoncé la société Artprice en exclusivité à l'AFP.

Avec des ventes cumulées de plus de 329 millions $ (hors frais), l'Américain Andy Warhol (1928-1987) retrouve la première place qu'il avait gagnée en 2007 et perdue ensuite, selon ce bilan établi par Artprice et son nouvel allié Artron pour la partie chinoise.

Le roi du Pop Art, numéro trois en 2011, n'a pas battu de record en 2012. Mais le marché a été «inondé» par la Fondation Andy Warhol pour les arts visuels, qui a vendu via Christie's de nombreuses oeuvres de son stock, souligne Artprice.

Le Chinois Zhang Daqian (1898-1983), numéro un mondial en 2011, s'adjuge la deuxième place avec 287 millions $. Mais le montant des adjudications a fortement chuté.

Pablo Picasso (1881-1973), quatrième en 2011, regagne la troisième place mais avec seulement 286 millions $ de ventes aux enchères sur son nom, moins que l'an dernier. Le Chinois Qi Baishi (1864-1957), numéro deux en 2011, perd deux places avec un produit de ventes de 270 millions $, en baisse également.

Avec 262 millions $ de ventes en salle, l'Allemand Gerhard Richter, né en 1932, qui était 8e en 2011, arrache la cinquième place. En 2012, il a été porté par 36 enchères millionnaires. «Les sociétés de ventes ont misé sur le gigantesque hommage qui lui a été rendu dans toute l'Europe à l'occasion de ses 80 ans», souligne Artprice.

En octobre, sa toile Abstraktes Bild a été adjugée 30,4 millions $. L'octogénaire est ainsi devenu l'artiste vivant le plus cher au monde.

«La vente de ses oeuvres a généré plus d'argent qu'une année d'enchères en Allemagne», souligne Artprice.

Le Chinois Xu Beihong (1895-1953) est sixième avec 175,8 millions $ d'adjudications, et des prix en baisse.

En revanche, le prix des oeuvres de Li Keran (1907-1989), septième avec un total de 166,8 millions $, a bondi. Mountains in Red s'est vendue 44 millions $, soit l'oeuvre la plus chère du marché de l'art chinois en 2012.

Figure majeure de l'expressionnisme abstrait américain, Mark Rothko (1903-1970) arrive huitième avec un montant de 166,7 millions $. Son chef-d'oeuvre Orange, Red, Yellow s'est vendu 77,5 millions d'euros, un record pour le peintre.

Le Britannique Francis Bacon (1909-1992) est neuvième avec 153 millions $. Il est suivi du Chinois Fu Baoshi (1904-1965) avec 152,1 millions $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer