Une toile «atomique» de Jackson mise en vente à Toronto

Radium Mine... (Photo tirée d'internet)

Agrandir

Radium Mine

Photo tirée d'internet

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Montréal

Un tableau du peintre canadien Alexander Young Jackson représentant la mine d'uranium ayant fourni la matière fissile de la première bombe A, sera mis en vente le 22 novembre à Toronto.

Jackson était l'un des fondateurs du Groupe des Sept, paysagistes d'inspiration postimpressionniste, au début des années 1920. Il a peint cette toile en 1937, après avoir fait un voyage dans les Territoires du Nord-Ouest avec son ami, le prospecteur et père de l'industrie canadienne de l'uranium Gilbert LaBine.

Au cours de ce voyage, le peintre avait vu sur la rive orientale du Grand lac de l'Ours la mine de radium qui devait fournir par la suite aussi de l'uranium utilisé dans le Projet Manhattan pour construire les premières bombes nucléaires américaines.

Située à quelque 440 km au nord-ouest de Yellowknife, elle porte aujourd'hui le nom d'El Dorado.

La peinture à l'huile, intitulée Radium Mine était restée propriété de la famille LaBine depuis sa création il y a 74 ans.

Elle a une «signification historique», affirme un catalogue préparé par la maison de vente Heffel Fine Art, qui estime qu'elle devrait atteindre le prix d'environ 300 000 dollars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer