Biennale de Montréal : aux arts citoyens!

Vanda Daftari présentera cette année son installation Shop... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Vanda Daftari présentera cette année son installation Shop Dropping.

Photo: Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mario Cloutier

La 6e Biennale de Montréal commence demain et se poursuit jusqu'au 31 mai à l'École Bourget, rue de la Montagne, au parc des Portugais, boulevard Saint-Laurent, à la Cinémathèque et à la Maison de la Culture Marie-Uguay, mais surtout sur le web (www.biennalemontreal.org). Le thème de cette année: la culture libre.

«C'est un mouvement très important, une vague de fond, a déclaré le président de la Biennale, Claude Gosselin. Les artistes acceptent d'ouvrir leurs oeuvres aux autres créateurs et au public. C'est un nouvel art collectif.»

En d'autres mots, la Biennale est un gigantesque work in progress qui devra être visité plusieurs fois afin d'apprécier la création finale. Au menu: colloques, art numérique, expositions de photos, vidéos, installations, séances d'initiation aux nouvelles technologies, ateliers, musique libre, cinéma libre et design libre.

Parmi les artistes, designers et idéateurs participants: Roadsworth (Peter Gibson), Cao Guimaraes, Richard Wentworth, Perry Bard, Alexandre Castonguay, Daniel Jolliffe, Melissa Mongiat et Stefan Stagmeister. La culture libre c'est aussi un leitmotiv: interaction et participation. La Biennale est même prolongée d'une semaine cette année, mais pour enfants seulement. Ils auront droit à une foule d'activités éducatives à l'École Bourget.

 




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer