• Accueil > 
  • Arts 
  • > Raymond Cloutier quitte l'Outremont 

Raymond Cloutier quitte l'Outremont

Après avoir contribué à la relance du Théâtre... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

Après avoir contribué à la relance du Théâtre Outremont pendant près de six ans, Raymond Cloutier laisse la direction artistique et générale de l'institution de la rue Bernard.

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir contribué à sa relance pendant près de six ans, Raymond Cloutier laisse la direction artistique et générale de l'institution de la rue Bernard.

Le conseil d'administration de la Corporation du Théâtre Outremont en a fait l'annonce, jeudi matin, en affirmant que c'est «d'un commun accord» que le contrat du comédien prendra fin le 31 décembre 2017.

«M. Cloutier souhaite désormais retourner à temps plein à sa vie d'artiste et d'écrivain. Nous lui souhaitons tout le succès qu'il mérite», écrit le CA par voie de communiqué. En attendant la nomination d'un prochain directeur, Denis Simpson, directeur de l'administration, assurera l'intérim. 

«J'ai passé de belles années à relancer l'Outremont et bâtir une équipe, dit Raymond Cloutier à La Presse. Quand je suis arrivé, en mars 2012, le lieu n'était pas fonctionnel. On devait repartir de zéro. Au fil du temps, l'idéaliste en moi a réalisé que le côté marketing et gestion prend plus de place que l'artistique dans la direction d'un théâtre. Le showbiz est un monde de commerce. De plus, sans le soutien financier du Conseil des Arts (CALQ), on doit vendre beaucoup de billets pour arriver à la rentabilité et se distinguer de l'énorme offre culturelle montréalaise.»

Raymond Cloutier a plusieurs projets de livres. Il veut, entre autres, publier un ouvrage sur l'art de l'improvisation pratiqué avec le Grand Cirque Ordinaire, dans les années 1970.

Toute une histoire!

Inauguré en 1929, pour projeter des films muets et présenter des spectacles de music-hall, le Théâtre Outremont est un phare du patrimoine culturel montréalais, classé monument historique. Après avoir une été une salle de de répertoire dirigée par le cinéphile Roland Smith, l'Outremont a fermé ses portes durant une décennie, à la fin des années 1980. Le Théâtre renait en 2001 avec l'aide de l'Équipe Spectra. En mars 2010, la Corporation du Théâtre Outremont (CTO) se voit confier la gestion complète de la salle de 800 places en plus de sa programmation multidisciplinaire.

En septembre 2013, avec l'aide de la Caisse Desjardins, une nouvelle salle de 115 places, le petit Outremont, a été ajoutée dans le foyer du théâtre, ce qui permet la présentation de spectacles plus intimistes et pour plusieurs dates, comme celui de Marie-Thérèse Fortin en hommage à la chanteuse Barbara, qu'elle a repris 13 fois dans la petite salle.

À l'automne 2014, la Ville de Montréal a offert à l'arrondissement de le dégager de la responsabilité financière liée et à la gestion du bâtiment. Un nouveau protocole a été signé entre la Ville et la Corporation en janvier 2015. La Ville assure dorénavant le soutien au fonctionnement, l'entretien du théâtre et des équipements techniques. Le Théâtre Outremont devient ainsi le premier Théâtre municipal de l'histoire de la métropole.

Source: theatreoutremont.ca




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer