• Accueil > 
  • Arts 
  • > Pour ou contre, avec Patrice Robitaille 

Pour ou contre, avec Patrice Robitaille

Cette semaine, au tour de l'acteur Patrice Robitaille... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRéCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Cette semaine, au tour de l'acteur Patrice Robitaille de se mouiller.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRéCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un invité de La Presse+ prend position sur des sujets qui marquent son actualité. Cette semaine, Patrice Robitaille.

Patrice Robitaille participe à un des événements de la Virée Classique OSM, qui se déroule jusqu'à demain. À la Maison symphonique, sous la direction du maestro Kent Nagano, le comédien assurera la narration de L'histoire du soldat de Stravinsky. Ce spectacle d'une heure sera présenté samedi à 15 h 45.

LA RÉUNION DES GARS DE QUÉBEC-MONTRÉAL À L'ÉCRAN

POUR

« C'est sûr que ce serait fort agréable. La vie a fait en sorte que nous avons tous [François Létourneau, Pierre-François Legendre, Rémi-Pierre Paquin, Ricardo Trogi, Jean-Philippe Pearson et lui] été très occupés chacun de notre côté, et nous nous sommes un peu éloignés. Ce qui est très bien ainsi, parce que je pense que c'est bien de vivre des expériences différentes, de se renouveler et d'apprendre aux côtés de nouveaux collaborateurs. Mais je verrais ça d'un très bon oeil que nous resservions une fois de plus ensemble. »

LES RADIOS-POUBELLES DE QUÉBEC

CONTRE

« Je dois avouer que ça n'existait pas cette radio-là - ou à peine - quand j'habitais à Québec, donc je ne connais pas vraiment ça. Je dirais que je suis contre, parce qu'à un moment, je crois qu'il faut élever un peu le discours. En fait, je déplore surtout les attaques personnelles et qu'on essaie de niveler le débat vers le bas. Il ne faut pas confondre élitisme et bêtise. Ce n'est pas parce que tu ne vises pas à faire une émission qui est élitiste et un peu snobinarde que tu es obligé d'être "taouin". Il y a moyen d'être populaire et accessible sans faire des attaques. C'est ce que je trouve dommage. En même temps, je suis pour la liberté d'expression et contre la police de la parole. Des fois, il faut entendre des énormités pour savoir qu'elles en sont. J'ai donc de la difficulté à être complètement contre. »

LES VOYAGES AUX ÉTATS-UNIS À L'ÈRE DE TRUMP

POUR

« Il y en a autant, et même plus, qui ont voté contre lui. Alors pourquoi bouder ce pays ? Les États-Unis sont un pays intriguant, formidable et bourré de paradoxes. Et il n'y a rien de mieux que d'aller sonder le terrain nous-mêmes pour prendre le pouls directement auprès des citoyens américains. J'adore visiter les États-Unis, et je ne bouderai pas mon plaisir parce qu'un cabochon dirige le pays. »

L'ENSEIGNEMENT DE LA MUSIQUE AU PRIMAIRE

POUR

« Si c'était moi qui prenais ce genre de décisions, je serais super exigeant. Avec moi, les enfants apprendraient plein d'affaires et plein de langues... Hé, quand tu es petit, tout ce que tu veux, c'est d'apprendre. Je ne lis pas la musique, je ne joue pas d'instrument, et c'est un des drames de ma vie. Bon, tu me diras que je suis paresseux et que j'ai juste à m'y mettre... Pour revenir aux enfants, j'ai l'impression que même si tu n'en fais pas une carrière, ça ouvre énormément de portes dans ta tête, et c'est un beau refuge pour des moments de tristesse et de bonheur. Vraiment, je suis pour, pour, pour ! »

LES TÉLÉ-THÉÂTRES ET CAPTATIONS THÉÂTRALES

POUR

« Le TNM [Théâtre du Nouveau Monde] a fait quelques captations dans les dernières années, et je trouve ça magnifique. C'est un peu notre théâtre national, une de nos institutions majeures, et je trouve ça bien que des gens d'un peu partout au Québec puissent voir ce qu'on y fait. Quelque part, c'est leur argent que nous avons dépensé pour monter un spectacle. D'imaginer les gens s'installer devant Radio-Canada, tard en soirée, et de regarder ça, je trouve ça extraordinaire. Alors, oui, je serais pour. Mais il ne faut pas non plus être nostalgique d'une autre époque. Il faut se réinventer sur comment on fait la captation pour intéresser le public. »

LES VOITURES ÉLECTRIQUES

POUR

« Je suis pour, mais je n'en possède pas. À moins d'être un climatosceptique, je crois que nous n'avons pas le choix d'être pour. On s'en va vers ça et il faut aller vers ça. Pour nos enfants, nous n'avons pas le choix. Et je trouve ça très bien que les gouvernements y aillent de mesures incitatives pour nous encourager à en acheter. En même temps, je suis très mal placé, parce que j'ai deux voitures... c'est ridicule ! Des fois, je m'en veux de ne pas être un leader d'opinion... J'aimerais ça m'en acheter une et devenir un défenseur... Mais non, je suis un gars ben ordinaire ! »




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer