• Accueil > 
  • Arts 
  • > Budget 2017 : faits saillants pour la culture 

Budget 2017 : faits saillants pour la culture

Le Musée des beaux arts (photo) et le... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Le Musée des beaux arts (photo) et le Musée national des beaux-arts du Québec ont reçu en 2016-2017 une aide de 1,5 million chacun.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les bouleversements numériques frappent de plein fouet les secteurs culturels. Dans son budget 2017-2018, déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale, le gouvernement du Québec annonce 113 millions d'investissements en culture, partagés entre la presse d'information écrite, l'industrie du cinéma, de la télévision, de la musique et les musées.

Voici quelques faits saillants : 

- La presse d'information écrite reçoit 36 millions sur une période de cinq ans, dont 24 millions sont destinés «à la transformation numérique» des entreprises et 12 millions aux «aux charges qu'elles doivent supporter en matière de collecte sélective».

- Les crédits d'impôt pour la production cinématographique et télévisuelle sont bonifiés. Selon le gouvernement, ces mesures «représenteront un allègement fiscal de près de 20 millions au cours des cinq prochaines années.» 

- Le Fonds Capital Culture Québec, un fond dont le capital est «pourvu à 60% par le gouvernement du Québec et à 40% par le Fonds de solidarité FTQ», qui sert à aider les entreprises dans exportent des oeuvres culturelles, est prolongé. «La période d'investissement du Fonds (...) doit se terminer en novembre 2017. Le gouvernement prolongera cette période jusqu'au 31 décembre 2021». 

- Un projet pilote administré par la SODEC est mis en place pour aider financièrement les entreprises qui réalisent des trames sonores avec des musiciens québécois pour les secteurs du cinéma, de la télévision et du jeu vidéo. 

- Un soutien financier de 5 millions sur deux ans est octroyé aux entreprises du secteur de la musique afin qu'elles s'adaptent aux nouvelles réalités numériques.

- Une aide financière de 10 millions sur cinq ans est octroyée à Télé-Québec (2 millions par année) pour créer davantage de productions originales québécoises.

- Les musées québécois voient le programme d'aide au fonctionnement bonifié de 8,5 millions en 2016-2017.

- À Montréal et à Québec, le Musée des beaux arts (MBAM) et le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) ont reçu en 2016-2017 une aide de 1,5 million chacun.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer