• Accueil > 
  • Arts 
  • > La liste de Bénédicte Décary 

La liste de Bénédicte Décary

La comédienne Bénédicte Décary.... (PHOTO Martin Chamberland, LA PRESSE)

Agrandir

La comédienne Bénédicte Décary.

PHOTO Martin Chamberland, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Bénédicte Décary donne la réplique à son conjoint François Papineau dans 9 - Le film, long métrage composé de neuf segments réalisés par autant de cinéastes autour de la thématique de la difficulté de communiquer dans notre société. « Le segment s'intitule Hystérie et il est réalisé par Jean-Philippe Duval. J'y joue une scène de ménage très drôle sur le plateau de tournage de la première publicité de tampons dans les années 50 », explique-t-elle.

« C'est un privilège de jouer avec mon conjoint. Ça fait aussi partie de ce qui nous unit, surtout que dans notre cas, le coup de foudre a d'abord été professionnel », ajoute Bénédicte Décary, qui vient de participer à la première lecture de la pièce de Marivaux Le jeu de l'amour et du hasard, présentée au Théâtre du Nouveau Monde le printemps prochain. « Je commence à apprendre mon texte. Je suis déjà stressée ! C'est mon premier Marivaux sur les planches », explique la comédienne.

« Je fais beaucoup de travail autour du texte, poursuit-elle. Alain veut garder la mise en scène d'époque. Je vais lire sur le siècle des Lumières et m'informer sur la manière dont s'habillaient les femmes. Je m'imprègne de tout ce que je peux. J'ai besoin de beaucoup de nourriture : je suis une tronche, j'adore ça ! »

Bénédicte Décary amorcera au cours des prochains jours le tournage de TA3 (pour « trip à trois »), un film de Nicolas Monette mettant en vedette Martin Matte et Mélissa Désormeaux-Poulin.

LIVRE

La femme qui fuit, d'Anaïs Barbeau-Lavalette

« Je l'ai dévoré ! J'ai un petit bébé de 8 mois et j'ai lu ça à chaque sieste, au lieu de me reposer moi aussi ! Ça m'a marquée. J'étais très intriguée par la période de Refus global, et l'auteure est très bien documentée. À un autre niveau, en tant que jeune maman, j'ai beaucoup pleuré en lisant cette histoire d'une femme qui abandonne ses enfants. »

MUSIQUE

Solo Piano de Chilly Gonzales

« À la maison, on écoute pas mal en boucle Solo Piano. Je fais souvent des recherches un peu étranges : je voulais que ce soit calme à la maison. La musique de Chilly Gonzales a eu un effet magique sur ma fille : elle entend ça et elle arrête tout pour l'écouter ! »

DOCUMENTAIRE

What Happened, Miss Simone ? sur Netflix

« Je suis une grande fan de Nina Simone. Je dois avoir toute sa discographie ! J'étais contente de voir ce biopic dans lequel on peut même entendre sa fille parler d'elle. Depuis, je n'écoute plus sa musique de la même façon. »

THÉÂTRE

Caligula, au Théâtre du Nouveau Monde

« J'ai très hâte de voir Benoit McGinnis dans Caligula. C'est un peu à cause de cette pièce que je fais du théâtre. Je l'ai vue quand j'avais 13 ans, alors que Marc Béland la jouait au Théâtre Denise-Pelletier. Ça m'avait complètement sciée. À partir de ce moment-là, je me suis dit que c'était ce que je voulais faire de ma vie. Je trouve Benoit extraordinaire, et je suis certaine qu'il sera merveilleux. »

CINÉMA

L'homme qui aimait les femmes, de François Truffaut

« À cause de Charles Denner qui joue un amoureux fou des femmes jusqu'à la mort ! Il joue son personnage comme un désespéré ! Et puis le texte est magnifique : "Les jambes des femmes sont comme des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie." »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer