La liste de Christian Bégin

Christian Bégin... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Christian Bégin

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luc Boulanger
La Presse

La mort aura été de courte durée. Après La mort des Éternels ce printemps à La Licorne, la compagnie cofondée par Christian Bégin ressuscitera au TNM en novembre prochain. L'auteur va y créer sa pièce Pourquoi tu pleures...?, en compagnie de ses éternels complices Marie Charlebois, Pier Paquet et Isabelle Vincent.

Pierre Curzi s'ajoute, le temps d'une pièce, à la troupe des Éternels pigistes avec une autre comédienne (le TNM annoncera plus tard qui remplacera la regrettée Rita Lafontaine). Un coup double pour cette sympathique compagnie de théâtre qui célèbre ses 20 ans en 2016.«C'est un beau clin d'oeil du destin, cette invitation de Lorraine [Pintal], dit l'acteur et animateur de 53 ans. Notre production actuelle à La Licorne souligne la mort d'une certaine forme de création, qu'on fait depuis 20 ans sans véritable soutien des fonds publics. Malgré nos succès précédents, on recommence à zéro à chaque production. Chaque création est une bataille. Avec le temps, on devient épuisés et on n'a plus envie de mettre nos économies pour faire du théâtre.»

Mais d'abord, La mort des Éternels, sixième création des Éternels pigistes, est à l'affiche de La Licorne jusqu'au 7 mai. Il s'agit d'une comédie existentielle et burlesque signée par Isabelle Vincent et mise en scène par Claude Desrosiers.

Ce que Bégin retient pour les 20 ans de la fondation de la compagnie, c'est le lien dans le temps entre ses membres. Chacun a pu exercer une carrière différente, hors des Éternels, pour ensuite se retrouver dans le bonheur de la création. L'animateur de Curieux Bégin reviendra d'ailleurs à la barre de son émission la saison prochaine.

Les choix de notre invité

LIVRE

Envoyée spéciale de Jean Echenoz

« J'adore l'oeuvre de l'auteur français Jean Echenoz [Prix Goncourt pour Je m'en vais, Prix Médicis pour Cherokee]. J'aime son humour singulier, ses personnages truculents, son style unique et toujours différent d'un roman à l'autre. Ici, il raconte le récit de Constance, une Parisienne oisive qui se fait kidnapper à deux pas de chez elle. Elle est envoyée en Corée du Nord, où on va lui trouver une mission pour l'occuper. C'est acide et caustique. »

THÉÂTRE

Des arbres

« J'ai beaucoup aimé cette production de La Manufacture. Pour le texte très fort de l'auteur anglais Duncan MacMillan, mis en scène par Benoît Vermeulen. Pour la traduction impeccable qu'en a faite Benjamin Pradet: on dirait que c'est une création d'un Montréalais! Et surtout pour la simplicité de la proposition théâtrale: deux acteurs et un spot. Et quels acteurs! Maxime Denommée et Sophie Cadieux donnent des performances incroyables. Et dans ce rôle-ci, Sophie est arrivée à un degré de maturité formidable dans son jeu. Elle est inspirante. » À La Licorne jusqu'au 30 avril (à guichets fermés).

CINÉMA

Les mauvaises herbes

« J'ai adoré le nouveau film de Louis Bélanger. C'est un feel good movie avec des acteurs extraordinaires: Alexis Martin, Gilles Renaud, Luc Picard et Emmanuelle Lussier-Martinez. C'est une histoire drôle, touchante, accessible. Un genre de comédie à la Coen, un Fargo québécois. J'espère de tout coeur qu'il va trouver écho auprès du public. »

MUSIQUE

Si l'aurore de Marie-Pierre Arthur

« J'écoute beaucoup cet album de Marie-Pierre Arthur sur la route entre Montréal et Kamouraska où j'ai une maison. C'est une grande auteure-compositrice-interprète qui sait se réinventer d'un album à l'autre. Elle est aussi bonne dans la pop que dans le rock ou la musique alternative. C'est une artiste qui explore, qui revisite et qui repousse constamment son art. »

SÉRIE

Bloodline

« Ce thriller américain fait penser à une série télévisée de Serge Boucher qui se déroulerait en Floride. C'est l'histoire de la famille Rayburn, qui a bonne réputation, et dont les parents s'occupent d'un hôtel dans les Keys. Au fil des épisodes, on leur découvre des secrets de familles, des mortalités et un fils mouton noir. C'est surtout très bien joué. Les acteurs principaux [Ben Mendelsohn, Kyle Chandler, Sissy Spacek et Sam Sheppard] sont tous excellents. » Sur Netflix.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer