La liste de Sally Folk

Sally Folk... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Sally Folk

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Christine Blais
La Presse

Il existe un joli qualificatif pour décrire Sally Folk: mutine! Ou, si vous préférez, espiègle, piquante, sémillante, pétillante... Et cela, malgré - ou grâce à - un été particulièrement chargé. Avec son look de pin-up libérée, ses chansons soul sexy et ses deux albums francophones, la jeune auteure-compositrice a multiplié les spectacles et continuera à faire de même en août et en septembre.

Il est vrai que ses chansons, où elle aborde essentiellement les relations hommes-femmes version 2.0, sont un alliage charmant de pragmatisme amoureux et d'humour, comme en témoigne son premier succès, Heureux infidèles.

Sally vient d'ailleurs de sortir un nouvel extrait de Deuxième acte, son deuxième album francophone: la chanson Les rideaux clos permet à l'excellent Michel Dagenais, guitariste et réalisateur de l'album, de donner libre cours à son amour de la musique des années 60, entre surf, soul et rock psychédélique à la The Doors.

Mais ces jours-ci, c'est la scène qui occupe particulièrement Sally Folk. On verra ainsi l'ex-tenancière du fameux bar montréalais Le Sofa en spectacle ces jours-ci à Eastman et à Sainte-Angèle-de-Monnoir.

Sally participera également à l'un des grands spectacles extérieurs gratuits de Fierté Montréal, jeudi prochain, aux côtés notamment d'Antoine Gratton, Gardy Fury et Marie Carmen (à la place Émilie-Gamelin).

Et ensuite? Ensuite, la chanteuse et guitariste aux coquets talons aiguilles sera sur scène à l'International de mont-golfières de Saint-Jean-sur-Richelieu (le 16 août) ainsi qu'au Festival de montgolfières de Gatineau (le 5 septembre). D'où son choix d'une ravissante jupe ballon pour notre photo!

DESTINATION

L'Isle-aux-Coudres

«J'ai adoré L'Isle-aux-Coudres, que je viens de découvrir après un spectacle à Baie-Saint-Paul, et c'est sûr que j'y retourne: c'est tellement beau qu'au lieu d'y passer une journée comme prévu, j'y suis restée trois nuits. Tu peux faire du vélo, aller voir des spectacles vraiment le fun au Havre musical de l'Islet ou au bistro de l'Auberge La Fascine.»

TRAD

Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs

«C'est justement au bistro de La Fascine que j'ai vu le spectacle de Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs. Je ne savais pas que Nicolas était le frère de Fred Pellerin, mais c'est clair que cette famille est heureuse dans le trad! Ils sont trois sur scène, tous des hommes-orchestres. C'est à voir, et ça tombe bien, car Nicolas et les Grands Hurleurs sont à L'Assomption ce soir, à L'Ange cornu!»

CINÉMA

Grand Budapest Hotel

«Ce film est sorti en 2014, je le sais, mais j'ai enfin pu le regarder. Wow! J'ai étudié en cinéma à l'université. C'est peut-être pour cela que j'ai été fascinée par la direction photo, le travail de caméra, la mise en scène, enfin tout dans ce film. Du coup, je n'ai pas le choix: il va falloir que je me tape tous les films tournés par Wes Anderson!»

LIVRE

Don Miguel Ruiz

«Depuis quelques années, j'ai mes bibles de chevet, les livres The Four Agreements (en français, Les quatre accords toltèques) et The Mastery of Love (La maîtrise de l'amour) de Don Miguel Ruiz. Ces livres proposent de bonnes règles de vie et, depuis que je suis plus dans l'oeil du public, ce sont des règles qui prennent encore plus leur sens!»

MUSIQUE

Émile Bilodeau

«En regardant l'émission sur Cégeps en spectacle à la télé, je suis tombée sur Émile Bilodeau et je n'en suis pas encore revenue! C'est un mélange de Dédé Fortin et Bernard Adamus. Il est tout jeune, il est crampant et il écrit bien dans une veine réaliste. Je suis convaincue que tout le monde va le connaître dans cinq ans.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer