• Accueil > 
  • Arts 
  • > La Liste de Stéphane Archambault 

La Liste de Stéphane Archambault

Stéphane Archambault animera le spectacle de la Fête nationale... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Stéphane Archambault animera le spectacle de la Fête nationale à Québec.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

C'est le chanteur, comédien et animateur Stéphane Archambault qui est le porte-parole de la fête nationale cette année. Le leader du groupe Mes Aïeux a écrit pour l'occasion le texte patriotique, qu'il lira le 23 juin lors du spectacle sur les plaines d'Abraham, à Québec.

«Sur le coup, je n'étais pas sûr d'accepter. Mais j'ai tellement fait de Saint-Jean avec mon groupe - je l'ai même animée sur les Plaines en 2011 - que je me suis dit que j'avais peut-être quelque chose à dire sur le sujet.»

Stéphane Archambault avoue tout de même qu'il a voulu conserver une certaine innocence avant d'écrire. «Je ne suis pas allé voir ce qui avait été fait avant, pour ne pas me mettre de pression. C'est difficile à écrire parce qu'il y a plein de contraintes techniques. Et puis il faut galvaniser le monde, être politique mais pas trop, inclusif... J'ai essayé de rester général.»

Il a ainsi brodé un texte sur le thème de cette année, qui est «8 millions d'étincelles». «On est tous dans notre bulle, mais si on réunit toutes ces étincelles, ça peut faire un gros feu! Et nous avons la responsabilité d'entretenir ce feu, sinon il va mourir.»

Après la fête nationale, l'été de Stéphane Archambault sera plutôt tranquille. En pause de Mes Aïeux, il a l'intention de se mettre à écrire, mais ne sait pas encore quoi... «Un roman, une BD, un journal intime que personne ne lira, des chansons, je ne sais pas...»

Il n'y a donc rien dans l'air pour le groupe qui existe depuis 20 ans, mais ça ne l'inquiète pas outre mesure. «On a toujours pris de longues pauses après chaque cycle. Et parfois, certains membres du groupe ont besoin de plus de temps pour pousser des projets personnels.» Un disque solo pour lui? «J'y ai pensé, mais non.»

Stéphane Archambault sera par ailleurs de retour à l'automne à Espace Musique à Radio-Canada avec sa sympathique émission Vraiment top, qui, tous les samedis, fait un palmarès de chansons autour d'un thème imposé. «Ce sera notre troisième saison et je suis très content de revenir, parce que j'ai maintenant l'impression de connaître vraiment mon émission.»

BANDE DESSINÉE

Éditions Pow Pow

«J'adore la bédé, et parmi mes coups de coeur, il y a la maison d'édition Pow Pow, qui publie de petits romans graphiques. Un exemple parmi d'autres: Vil et misérable de Samuel Cantin, un livre disjoncté et un peu trash dont le personnage principal est le démon. C'est tellement bon que ça pourrait faire une excellente télésérie.»

THÉÂTRE

Tu te souviendras de moi

«Pas parce que cette pièce est écrite par mon frère François (un peu quand même!), mais parce que Guy Nadon y est surhumain. Et parce que c'est une réflexion profonde sur la trace qu'on laisse comme humain, mais aussi collectivement. Aussi, j'ai bien hâte de retourner voir Les aiguilles et l'opium de Robert Lepage, que j'avais vu à sa création.»

CINÉMA

Classiques québécois

«Quand on a des enfants, on perd souvent le fil des nouveautés. Mais j'ai envie de parler de deux classiques québécois dont je ne me tanne pas. D'abord, Les bons débarras, pour la poésie de Ducharme qui n'a jamais l'air artificielle. Il y a dans ce film des phrases à 5000$ dites de la façon la plus naturelle qui soit. Et Les Plouffe de Gilles Carle, pour son casting parfait.»

CHANSON

Pierre Flynn

«Parce que j'aime le bonhomme, je trouve sa sincérité touchante. Comme il n'avait pas sorti de disque depuis longtemps, il aurait pu décider, pour faire actuel, d'essayer des trucs «modernes«. Mais non: il fait du Pierre Flynn. C'est un disque dense, il y a beaucoup d'info dedans.»

SON ET LUMIÈRE

Foresta Lumina

«J'irai voir Foresta Lumina à Coaticook cet été. C'est un son et lumière créé par Moment Factory dans la forêt [NDLR: plus précisément dans le parc de la Gorge], un parcours qui donne une autre proportion aux arbres, aux feuilles. En art contemporain, on appelle ça une installation... C'est donc une installation en forêt. Ça dure tout l'été, et ça a l'air hallucinant.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer