La liste d'Emmanuel Bilodeau

Emmanuel Bilodeau... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Emmanuel Bilodeau

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Léger
La Presse

Le comédien et humoriste  Emmanuel Bilodeau fait partie de ces artistes toujours à l'affût de nouvelles passions à défendre. Finaliste au gala Les Olivier dans la catégorie du spectacle d'humour de l'année pour son One Manu Show, il est aussi porte-parole du 13e Concours de la relève de l'humour du Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue, auquel les humoristes en herbe peuvent s'inscrire jusqu'au 6 mai.

«J'aime aider, m'impliquer, faire du bénévolat pour des causes», avoue le comédien qu'on connaît également pour ses envolées politiques.

Depuis l'automne dernier, il se consacre à sa tournée de spectacles. Deux soirs par semaine, il s'installe sur différentes scènes au Québec avec ce spectacle solo mis en scène par sa conjointe Édith Cochrane (d'ailleurs finaliste aux Olivier pour son travail). Cinquante représentations sont encore prévues jusqu'à l'an prochain.

«Là, c'est quand même le fun, même si je suis loin de chez moi. Vu que je suis seul sur scène, c'est plus souple. C'est aussi un défi personnel très fort et un rendez-vous important avec le public. Je pourrais faire ça encore plusieurs années», souligne le comédien.

Emmanuel Bilodeau a récemment vécu une expérience magique sur le plateau du prochain film d'Alejandro González Iñárritu, The Revenant, qui devrait sortir à Noël. «Ç'a été très fort comme expérience. Il est très charismatique», dit-il de celui qui vient de remporter un Oscar pour Birdman. Après une journée de tournage, on lui a proposé huit jours additionnels de travail sur le film, mais l'acteur a dû refuser l'offre à cause des horaires de tournée.

D'ici l'été, notre invité s'adonne à l'écriture de nouveaux numéros pour le festival Juste pour rire.

Pour s'inscrire au Concours de la relève de l'humour: relevedelhumour.com

*

MUSIQUE

Sarah Cochrane

Emmanuel a eu un gros coup de coeur pour la musique de Sarah Cochrane (oui, oui, sa belle-soeur!), qui vient de sortir un premier disque, Le doute au milieu, en vente sur l'internet. Il l'a d'ailleurs téléchargé sur son téléphone et l'écoute en boucle. «Mes enfants aussi adorent. Sarah a déjà été demi-finaliste au festival de Granby.»

FILM

Whiplash

Emmanuel Bilodeau a été assez fasciné par le film Whiplash sur la vie d'un batteur de jazz. «Je ne suis pas un grand fan de jazz, mais j'ai adoré la musique de ce film. Quelle fable sur le travail, l'humiliation, le pouvoir, et comment on peut se dépasser quand un maître nous y invite!» Il a apprécié le jeu inspiré des acteurs et la mise en scène «hallucinante».

FILMS

How to Train Your Dragon 1 et 2

Père de trois enfants, dont deux très jeunes, le comédien a vu pas mal de films en leur compagnie. «J'ai vu de nombreux films pour enfants tout en dormant près d'eux... Mais les films Dragons 1 et 2 m'ont tenu éveillé et émerveillé. J'aurais trop aimé les voir quand j'avais moi-même 7 ans, et que j'étais condamné à regarder Ultraman, Goldorak ou Les sentinelles de l'air

VIDÉO

Sortir du pétrole

Cette courte vidéo en forme de manifeste, lancée dans le cadre de la campagne Élan global, propose de trouver un plan de développement alternatif pour le Québec. «C'est une vidéo de trois minutes pour laquelle je fais la narration. Ça fait suite au documentaire Anticosti de Dominique Champagne.»

MUSIQUE

Pan de Fanny Bloom

Emmanuel a reçu un coup dans le plexus quand il a entendu Fanny Bloom récemment à la radio. Il a été séduit et a tout de suite acheté ses chansons. «J'ai entendu sa chanson Drama Queens et j'ai capoté. Elle est très talentueuse.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer