• Accueil > 
  • Arts 
  • > L'acteur Tracy Morgan affronte Walmart en cour 

L'acteur Tracy Morgan affronte Walmart en cour

Tracy Morgan... (Photo: archives AP)

Agrandir

Tracy Morgan

Photo: archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Trenton, New Jersey

Les avocats de Tracy Morgan et de Walmart se sont retrouvés en Cour fédérale, mardi, en lien avec la poursuite intentée par l'acteur contre la compagnie à la suite d'un accident routier meurtrier survenu au New Jersey au printemps dernier.

Un camion de l'entreprise est entré en collision avec le pare-chocs arrière d'une limousine à bord de laquelle prenaient place l'acteur et plusieurs de ses connaissances qui rentraient d'un spectacle présenté au Delaware le 7 juin.

Le comédien James McNair, un ami de Tracy Morgan, avait été tué. Ce dernier a subi des fractures à une jambe, au nez et aux côtes. Il avait donc dû passer plusieurs semaines à l'hôpital en plus de devoir faire de la réadaptation. Trois autres personnes avaient été blessées, dont deux sérieusement.

Tracy Morgan tente d'obtenir un dédommagement en lien avec cet accident.

Dans sa réplique au dépôt de la poursuite en septembre dernier, Walmart faisait valoir que les blessures des victimes étaient partiellement dues au fait qu'elles ne portaient pas leur ceinture de sécurité.

L'acteur n'était pas présent au tribunal, mardi, pour assister aux procédures dont l'objectif était d'établir un horaire pour la suite des choses.

Le conducteur du camion, Kevin Roper, dont le nom n'apparaît pas dans la poursuite intentée par Tracy Morgan, a déjà été accusé en lien avec cette collision.

Vendredi dernier, il a tout de même demandé à ce que l'audition de la cause opposant l'acteur et Walmart soit repoussée puisque son dossier est toujours devant la cour.

Il doit d'ailleurs revenir au tribunal à la mi-décembre.

Selon le rapport d'une enquête préliminaire du Bureau national de la sécurité des transports ayant été dévoilé en juin, le poids lourd conduit par Kevin Roper circulait au-delà de la vitesse permise dans les 60 secondes ayant précédé l'impact. Il roulait à presque 105 km/h alors que la limite avait été abaissée à environ 70 km/h en raison de travaux de construction.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer