• Accueil > 
  • Arts 
  • > La vie la nuit: Flying Lotus, folk et Poirier 

La vie la nuit: Flying Lotus, folk et Poirier

La prestation de Flying Lotus à la SAT... (Photo: Sébastien Roy, fournie par la SAT)

Agrandir

La prestation de Flying Lotus à la SAT sera agrémentée de projections 3D sur écrans translucides.

Photo: Sébastien Roy, fournie par la SAT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Peu importe la période de l'année, la métropole a de quoi satisfaire tous les types de mélomanes. Chaque semaine, notre journaliste vous fait découvrir ce que Montréal a de mieux à offrir.

L'électro en chantier

Flying Lotus évolue dans un univers sonore peu prévisible. Fusion entre l'électro, le hip-hop et le free jazz, ses compositions passent du glauque au surréalisme. Quinze jours après avoir lancé You're Dead! - l'un des albums instrumentaux les plus attendus de l'automne -, Steven Ellison (de son vrai nom) s'arrête à la SAT lundi pour y présenter ses nouveaux arrangements sombres et spatiaux.

À 31 ans, le DJ/rappeur de Los Angeles est sur une lancée. Son cinquième album concept, qui cumule des collaborations en tous genres (Kendrick Lamar, Laura Darlington, Kimbra), a été applaudi par la critique internationale. Le quotidien britannique The Guardian lui a d'ailleurs décerné une note parfaite, décrivant l'oeuvre comme un «rêve les yeux grands ouverts». Pilier incontesté du hip-hop expérimental, Flying Lotus développe son style visionnaire en assumant son héritage jazz. Pour You're Dead!, Ellison a fait appel au compositeur jazz Herbie Hancock.

Pour son retour à Montréal, Flying Lotus se produira dans un univers turbulent animé par des projections 3D sur écrans translucides. Le DJ sera accompagné par son fidèle compère, le bassiste Thundercat, ancien collaborateur de Metallica, Suicidal Tendencies et Snoop Dogg.

Lundi, 20 h, à la Société des arts technologiques.

Réconfort folk

Le folk australien a la cote par les temps qui courent. À l'instar de Kim Churchill ou Vance Joy - qui a déplacé son concert du 30 novembre du Corona au Métropolis -, Angus & Julia Stone tape dans l'oreille du public montréalais: les billets pour le concert de mercredi ont trouvé preneurs en moins d'une semaine. La nouvelle tournée marque le retour du tandem, après un long silence de quatre ans. Dans une ambiance intimiste, Angus et Julia offriront leurs plus récents morceaux, qui respirent le rock eighties de la côte Ouest.

Mercredi, à 20 h, au Théâtre Corona.

Rythmes à chaud

Poirier, Kyou et Mr. Touré sont aux commandes de la soirée Qualité de luxe qui existe depuis plusieurs mois. L'événement du 17 octobre met à l'honneur le soca, l'afropop et les rythmes dancehall.

Vendredi 17 octobre, de 22 h à 03 h, au bar la Marche d'à côté.

Dans les coulisses du FNC

Pour la première fois, le Festival du nouveau cinéma (FNC) offre aux festivaliers une expérience immersive en plein coeur de ses coulisses. Depuis l'ouverture du festival, une équipe de cinéastes arpente jour et nuit l'arrière-scène de l'événement et récolte les réactions à vif des invités de marque (François Girard, Philippe Falardeau, Carole Laure). Un montage des meilleurs moments sera présenté dans le cadre d'un film immersif, auquel on ajoutera des images filmées en direct.

Ce soir, à 20 h 30, au dôme du FNC sur la place des Festivals.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer