• Accueil > 
  • Arts 
  • Spectaculairement Chine: gros plan sur les arts chinois 

Spectaculairement Chine: gros plan sur les arts chinois

Le violoncelliste Vincent Bélanger fera partie d'un grand... (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Le violoncelliste Vincent Bélanger fera partie d'un grand spectacle de variétés qui mettra en vedette des artistes han, ouïgours, mongols et yi, à la salle Wilfrid-Pelletier, le 15 février.

Photo: Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À l'occasion du 50e anniversaire de la Place des Arts, la Chine est à l'honneur cet hiver au complexe artistique du centre-ville. Cinq spectacles de variétés, de théâtre pour enfants, de musique classique, de danse contemporaine et d'opéra chinois, ainsi qu'une exposition d'art contemporain, seront présentés, du 15 février au 1er mars, dans le cadre de l'événement Spectaculairement Chine.

Spectaculairement Chine débutera le 15 février à la salle Wilfrid-Pelletier avec le spectacle de variétés Carnaval 2014 - Gala du printemps chinois qui comprend des acrobaties, des danses, de chants et des musiques chinoises.

Le violoncelliste québécois Vincent Bélanger fera partie de cette soirée qui mettra en vedette des artistes han, ouïgours, mongols et yi. Place aux plus jeunes le lendemain avec le Théâtre national de Chine pour enfants qui proposera, à la Cinquième Salle, un spectacle familial en deux parties, dont une relecture des Trois petits cochons.

Du 20 février au 1er mars, la PdA accueillera Fault Lines, spectacle de danse contemporaine fruit de la collaboration, en 2012, de la chorégraphe néo-zélandaise Sara Brodie avec la compagnie chinoise Leshan Song & Dance Troup. Il s'agit d'un hommage donné par 16 danseurs aux 87 150 victimes du séisme qui a endeuillé la région du Sichuan en 2008.

L'Orchestre symphonique de Montréal participera également à Spectaculairement Chine en mettant ce pays à l'honneur les 26 et 27 février, à la Maison symphonique. Au programme, le violoncelliste Jian Wang - sous la direction du chef Long Yu - avec les Variations sur un thème rococo de Tchaïkovski, la Cinquième symphonie de Chostakovitch, Toy, pour deux flûtes et orchestre, de Denis Gougeon, et enfin les Enchantements oubliés de Qigang Chen.

Variation chinoise de Hamlet

La scène du Théâtre Maisonneuve accueillera ensuite, le 28 février et le 1er mars, La tragédie du prince Zidan, variation chinoise du Hamlet de Shakespeare interprétée par la troupe de Jingju, en provenance de Shanghai.

Le spectacle de type opéra de Pékin met en scène une trentaine d'acteurs, de musiciens, d'acrobates et de spécialistes d'arts martiaux qui se produisent dans des costumes flamboyants et sur de la musique et des chants traditionnels chinois.

«Il faut voir ça au moins une fois dans sa vie si on s'intéresse à la culture chinoise», a dit Michel Gagnon, responsable de la programmation, hier, lors de la conférence de presse. «Les artistes sont spectaculaires. De plus, les détenteurs de billets pourront rencontrer les artistes avant le spectacle pour mieux comprendre les codes de ce genre d'art.»

Enfin, l'événement comprend une exposition d'art contemporain d'artistes chinois présentée à la galerie de l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme dès aujourd'hui.

Il s'agit d'une sélection d'une vingtaine d'oeuvres récemment exposées à la foire Art Basel de Miami.

Parmi les artistes, citons le Sichuanais Zhou Xin et le jeune Pékinois Li Hua (on trouve leurs oeuvres sur Artnet) et surtout le renommé plasticien Mao Lizi, qui a créé dans les années 70 The Stars Group, un mouvement chinois qui a fortement influencé la progression de l'art contemporain en Chine et sa pénétration du marché international de l'art.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer