• Accueil > 
  • Arts 
  • > Spectacle de la Fête nationale : musicalement ouvert aussi 

Spectacle de la Fête nationale : musicalement ouvert aussi

Richard Séguin, Guy A. Lepage, Marie-Mai et le... (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Richard Séguin, Guy A. Lepage, Marie-Mai et le rappeur Anodajay.

Photo: Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'affiche du spectacle de la Fête nationale au parc Maisonneuve n'a pas souvent été aussi éclatée que celle dévoilée mardi martin au somment de la tour du Stade olympique. Marie-Mai, Richard Séguin, Pierre Lapointe, Raôul Duguay s'y produiront, de même que quatre rappeurs: Samian, Manu Militari, Koriass et Anodajay.

«C'est vraiment un signe d'ouverture à la musique actuelle, croit Anodajay, qui est à la fois rappeur et producteur de disques. Si on veut toucher les jeunes, il faut du hip-hop. En plus le hip-hop est une musique identitaire, comme la Fête nationale.»

Alors que les rockeurs semble de plus en plus tentés de choisir l'anglais comme langue de création, les rappeurs s'imposent d'emblée comme la force vive de la chanson québécoise. Ce que Guy A. Lepage a souligné en disant que ce sont les rappeurs qui sont nos poètes en 2013.

La distribution du grand spectacle est complétée par les musiciens des Colocs (dont Mike Sawatzky, Vander, Elage Diouf), les Porn Flakes et Diane Dufresne. Celle-ci devrait remanier les paroles de Comme un bel oiseau, chanson qu'elle avait écrite et interprétée pour le spectacle de la Fête nationale de 1990, tenu peu après l'enterrement de l'accord du Lac Meech.

Émile Proulx-Cloutier, porte-parole de cette année, a précisé qu'il trouvait «choquant» qu'on puisse percevoir la Fête nationale comme un événement sectaire. Il a insisté sur le caractère ouvert de cette célébration en citant abondamment Mon pays, la très accueillante chanson de Vigneault, qui renferme selon lui ces fameuses valeurs québécoises qui seront discutées l'automne prochain.

Changement cette année, le défilé de la Fête nationale sera «participatif». La population est en effet invitée à mettre la main à la pâte en décorant des marionnettes géantes conçues par le Théâtre de la Dame de Coeur, en ajoutant des couleurs à une fresque graffitée et en apprenant quelques pas de danse.

Le spectacle du parc Maisonneuve, qui débute à 21 h, sera bien entendu rediffusé avec 30 minutes de décalage à la télévision de Radio-Canada. La programmation complète sera disponible vendredi sur le site www.fetenationale.qc.ca.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer