• Accueil > 
  • Arts 
  • > Franco Dragone soupçonné d'évasion fiscale en Belgique 

Franco Dragone soupçonné d'évasion fiscale en Belgique

Franco Dragone a mis en scène plusieurs spectacles... (Photo: Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Franco Dragone a mis en scène plusieurs spectacles célèbres du Cirque du Soleil, dont Alegría, O et Saltimbanco.

Photo: Martin Chamberland, archives La Presse

Partager

On le connaît pour son travail de metteur en scène - il a à son actif une dizaine de spectacles du Cirque du Soleil, dont il a été longtemps directeur de création, ainsi que celui de Céline Dion à Las Vegas. Ce sont désormais les projecteurs de la justice et du fisc belges qui sont braqués sur Franco Dragone ainsi que sur son ex-associé québécois Louis Parenteau, tous deux soupçonnés d'acrobaties fiscales.

Le journaliste David Leloup, qui a eu accès à certains documents, écrit dans le magazine belge Le Vif/L'Express que l'enquête porte sur des «infractions fiscales internationales graves et organisées», du blanchiment d'argent et du travail au noir, notamment.

Les policiers belges ont déjà perquisitionné en octobre dernier aux bureaux de la société de Franco Dragone, à La Louvière, de même que chez lui et chez des collaborateurs. Ils s'intéressent maintenant à une dizaine de sociétés créées avec l'aide de la firme Ernst & Young dans une pléthore de paradis fiscaux, en particulier au Luxembourg, à Chypre et aux îles Vierges. Il s'agirait de «simples boîtes aux lettres administrées par des prête-noms locaux, des collaborateurs du groupe, ou le gestionnaire de fortune personnel de Franco Dragone», selon David Leloup. Cette toile d'araignée offshore aurait pour but de mettre à l'abri du fisc les lucratifs droits artistiques des spectacles.

«Découragé»

Le magazine indique aussi que l'entreprise «n'a pratiquement jamais payé d'impôts [en Belgique] depuis sa création en 2001». Lors d'une entrevue à la télévision RTL TVI, David Leloup a cité l'exemple du spectacle Le rêve à Las Vegas: «Au cours de la première année d'exploitation, cela a généré 4,5 millions d'euros de profit pour le groupe Dragone, et seulement 10% sont arrivés à La Louvière.»

Il n'a pas été possible d'obtenir des commentaires de la direction des Productions du Dragon en raison du décalage horaire. Néanmoins, dans une brève conférence de presse tenue en journée, Franco Dragone a confirmé qu'il était l'objet d'une enquête et s'est dit «découragé», mais «confiant dans l'avenir».

Franco Dragone a vécu longtemps à Montréal. Il a mis en scène pour le Cirque du Soleil plusieurs spectacles célèbres, dont Alegría, O et Saltimbanco. Mais les chemins de Dragone et de Guy Laliberté se sont séparés dans la douleur à la fin des années 90.

Franco Dragone a été décoré de l'Ordre national du Québec en 2002 par Bernard Landry.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer