• Accueil > 
  • Arts 
  • > La construction du 2.22 est arrêtée 

La construction du 2.22 est arrêtée

Le 2.22 doit notamment accueillir les organismes Imago... (Photo: François Roy, La Presse)

Agrandir

Le 2.22 doit notamment accueillir les organismes Imago (qui regroupe la Galerie Vox, Artexte et le Regroupement des centres d'artistes autogérés du Québec) et la radio CIBL.

Photo: François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alors que l'été doit permettre d'accélérer les travaux dans le Quartier des spectacles, la construction de l'édifice du 2.22, commencée en mai au coin de Saint-Laurent et de Sainte-Catherine, est arrêtée depuis un mois à cause d'une décision du gouvernement fédéral qui se fait attendre, a appris La Presse.

Construit par la Société de développement Angus (SDA), le 2.22 doit notamment accueillir les organismes Imago (qui regroupe la Galerie Vox, Artexte et le Regroupement des centres d'artistes autogérés du Québec) et la radio CIBL.

Leur financement est en cause. Le ministère de la Culture a pourtant confirmé que CIBL recevra 2,5 millions et Imago 4,1 millions (dont 1,3 million chacun provient d'Infrastructures Canada), mais les conventions de financement ne sont toujours pas signées.

Pour qu'Infrastructures Canada verse les contributions, il faut que les organismes qui les perçoivent soient déjà propriétaires des lieux, ce qui n'est pas encore le cas puisque l'immeuble n'est pas construit. Du coup, la formalité administrative pose problème.

La SDA a du coup décidé d'arrêter les travaux car, selon nos sources, son financier, Fondaction CSN, est «nerveux que ça ne soit pas réglé». Le pdg de la SDA, Christian Yaccarini, dit que le projet de 19 millions redémarrera «dès que les conventions de financement entre les organismes seront signées».

«Le gouvernement du Canada a annoncé qu'il ferait équipe avec le gouvernement provincial dans la participation à ce projet via le Fonds de stimulation des infrastructures, dit de son côté James Kusie, porte-parole du ministre fédéral John Baird. Il existe un protocole d'entente entre les deux ordres de gouvernement pour la gestion de ce fonds. Actuellement, Infrastructures Canada discute de certaines modalités administratives avec ses homologues du gouvernement du Québec. Le promoteur a choisi d'arrêter les travaux de lui-même.»

«Les modalités ne remettent pas en cause le projet, ajoute Annie Legruiec, porte-parole du ministère de la Culture. On croit à ce projet et on souhaite que le promoteur reprenne les travaux le plus rapidement possible.»

La SDA n'est pas inquiète parce que, juridiquement, les ministères et les organismes sont liés par des conventions d'achat dûment signées. Par contre, la SDA ne comprend pas pourquoi la Vitrine culturelle, qui doit aussi occuper le 2.22, n'a toujours pas reçu de nouvelles de son financement de la part du ministère des Affaires municipales.

«Je suis d'autant plus étonné de l'absence de réponse que cela fait quatre ans qu'on sait que la Vitrine va aller au 2.22, dit M. Yaccarini. C'était une des recommandations des Rendez-vous Montréal, métropole culturelle.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer