• Accueil > 
  • Arts 
  • > National Geographic pour enfants 

National Geographic pour enfants

Avis aux parents qui souhaitent éveiller la conscience environnementale de... (Photo fournie par la production)

Agrandir

Photo fournie par la production

Daphné Cameron
La Presse

Avis aux parents qui souhaitent éveiller la conscience environnementale de leurs bouts de chou ou qui rêvent d'une bonne heure de répit. Arthur l'aventurier, l'ami écolo des tout-petits, est de retour dans La course au trésor, qui le mène de la Gaspésie aux Îles-de-Boucherville.

Tous les enfants d'âge préscolaire connaissent Arthur l'aventurier. Depuis 15 ans, l'explorateur incarné par François Tremblay tente de faire découvrir la faune et la flore aux petits Québécois à travers ses chansons.

Après avoir visité les plus belles attractions du Canada dans son DVD D'un océan à l'autre, Arthur l'aventurier part à la découverte des sites bucoliques qui bordent le Saint-Laurent. À bord du navire de Lingo le pirate, il rend visite aux animaux qui peuplent l'île d'Anticosti, l'île Bonaventure, le parc de la Jacques-Cartier et le fjord du Saguenay.

«C'est du National Geographic pour enfants!» a lancé François Tremblay lors du lancement montréalais de son neuvième DVD, la semaine dernière.

«C'est très bien filmé avec une caméra haute définition. Nous avons recruté un directeur photo spécialiste des images de grande nature. On s'est vraiment donné la peine pour montrer la plus belle nature possible afin de toucher les enfants. Afin qu'un jour, ils puissent devenir des adultes plus conscientisés et des futurs décideurs plus verts.»

Celui qui, dans une vie antérieure, a bossé au ministère des Ressources naturelles et à Environnement Canada ne souhaite toutefois pas assommer son auditoire avec un discours moralisateur.

«C'est de la pédagogie artistique», explique le chanteur de 40 ans. «On parle de l'environnement et des conséquences de la pollution, mais sous un couvert qui n'est pas alarmiste. J'ai vu beaucoup d'animateurs manquer leur coup à force de trop vouloir faire de l'éducation. Il faut savoir comment aller les chercher, sinon, ça ne sert à rien.»

C'est avant tout par la chanson qu'Arthur parvient à séduire son jeune auditoire. La course au trésor raconte à travers un scénario très simple l'aventure d'Arthur et de Lingot le pirate qui cherchent un trésor guidés par une fée luciole. L'histoire est surtout portée par une succession de 14 vidéoclips et les dialogues sont réduits au minimum.

Après des road trips au Québec et au Canada, François Tremblay caresse maintenant le rêve d'enregistrer ses prochains DVD en Afrique et en Patagonie. Il a également entrepris des démarches pour explorer le marché français.

«Les parents que je rencontre commencent à me dire que je devrais m'ouvrir une agence de voyages», lance-t-il à la blague. «Sur une note plus sérieuse, quand j'ai vu le chanteur Henri Dès, j'ai compris que je pouvais faire ce métier. Avant c'était un monde exclusivement réservé aux femmes. C'était très maternel. Aujourd'hui, je rêve de faire ce métier pendant les 40 prochaines années!»

Le DVD La course au trésor est en magasin depuis le 27 octobre. Un spectacle dérivé du film sera présenté à la salle Maisonneuve de la Place des Arts le 6 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer