100 000$ pour la kinésio-oncologie

De gauche à droite : Serge Binette, Karine Iseult... (Photo fournie par la Fondation)

Agrandir

De gauche à droite : Serge Binette, Karine Iseult Ippersiel, Philippe Lagacé et Mario Sauvé.

Photo fournie par la Fondation

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Ultramar a annoncé le 4 octobre dernier un don de 100 000$ à la Fondation du cancer du sein du Québec. Ce don exceptionnel sera consacré entièrement à la création d'un programme unique de kinésio-oncologie, « La santé active », adapté aux femmes atteintes ou à risque de développer un cancer du sein.

« Depuis maintenant 12 ans, nous avons la chance de compter sur l'engagement d'Ultramar, un partenaire extraordinaire qui fait rayonner la cause du cancer du sein et qui offre un important soutien financier grâce à sa collecte annuelle. Ce généreux don de 100 000 $, destiné à un nouveau programme de kinésio-oncologie en cancer du sein, nous permettra d'établir des standards basés sur des données scientifiques afin de promouvoir les bénéfices de l'activité physique pour les personnes à risque ou qui ont un cancer du sein, en plus de rendre le programme accessible partout au Québec d'ici 3 ans », explique Nathalie Tremblay, présidente-directrice générale de la Fondation du cancer du sein du Québec.

« Nous croyons à l'importance de promouvoir les bienfaits de l'activité physique et l'impact du style de vie comme moyens d'améliorer sa gestion de la maladie et la réduction du risque de récidive », ajoute Mme Tremblay.

Le programme « La santé active » sera unique et le premier du genre à mettre à profit les avancées en recherche sur les bienfaits de la kinésiologie (la mobilité physique). Il repose sur les plus récentes données et statistiques scientifiques relatives aux femmes atteintes ou à risque de développer un cancer du sein. En tant que partenaire depuis 12 ans de la Fondation du cancer du sein du Québec, nous sommes très fiers de contribuer à sa mise sur pied », explique Mario Sauvé, vice-président, Ventes au détail, Corporation Pétroles Parkland.

La Fondation compte sur l'expertise de la kinésiologue Myriam Filion pour développer le programme au cours des prochains mois, avant de procéder à son déploiement dans les grandes régions de Montréal, de Québec et de Gatineau, parallèlement à une implantation dans les Maritimes et en Ontario au cours de la première année. L'objectif ultime est qu'il soit déployé à l'échelle nationale et mis en place dans des cliniques privées, certains CIUSSS, des OBNL et des centres hospitaliers, ceci grâce à la collaboration des kinésiologues qui y seront formés.

« Nous sommes interpellés par la cause puisque le cancer du sein touche malheureusement de nombreuses femmes, plus de 6 500 nouveaux cas seront rapportés en 2017. Nous souhaitions consolider notre implication grâce à cet important don qui pourra faire une grande différence dans la vie de ces courageuses femmes qui sont confrontées à la maladie », déclare Mario Sauvé.

Étaient également présents Serge Binette, directeur exécutif, Réseau agents et détaillants, Est du Canada - Parkland; Karine Iseult Ippersiel, vice-présidente, Développement, partenariats et alliances stratégiques - Fondation Cancer du sein du Québec; et Philippe Lagacé, chef de marque senior - Parkland.

La Corporation Pétroles Parkland, livre de l'essence, du diesel, du propane, des lubrifiants, du mazout de chauffage et d'autres produits pétroliers de haute qualité aux automobilistes, entreprises, foyers et clients-grossistes au Canada et aux États-Unis.

 




publicité

publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer