323 000$ pour les femmes en difficulté

Penelope McQuade et Geneviève Borne entourent Marcèle Lamarche....

Agrandir

Penelope McQuade et Geneviève Borne entourent Marcèle Lamarche.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Le troisième Gala du Chaînon a réuni le 26 novembre dernier artistes, personnalités connues et gens d'affaires pour recueillir des fonds pour financer la maison d'hébergement dédiée à accueillir et à accompagner les femmes en difficulté.

Co-animée par Pénélope McQuade et Geneviève Borne, avec la participation spéciale de Marie-Lise Pilote et de la chanteuse Manon Brunet, cette soirée-bénéfice a rassemblé plus de 600 invités à l'hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth à Montréal et a permis d'amasser 323 000 $.

Nouveauté cette année, les convives ont été invités à exprimer leur générosité lors d'un encan crié, animé par l'animatrice et humoriste Marie-Lise Pilote. L'encan était hébergé sur une plateforme interactive. Les participants ont misé sur plusieurs lots au moyen d'une application accessible à partir de leur téléphone mobile. Les invités ont par ailleurs assisté à un spectacle offert par Manon Brunet accompagnée du pianiste Daniel Mercure, sous la direction musicale de Mouffe.

Aussi, pour souligner l'importance de cette soirée et établir un lien concret entre la cause des femmes en difficulté et les invités du gala, le même menu de quatre services a été servi simultanément au Fairmont Le Reine Elizabeth et au Chaînon. L'actrice et ambassadrice du Chaînon Andrée Lachapelle était d'ailleurs avec les résidantes tout au long de la soirée. Celles-ci ont pu suivre l'événement à partir du grand salon du Chaînon. À la fin du spectacle, les 600 invités ont joint leur voix pour leur dédier une interprétation de la chanson « Une chance qu'on s'a ».

« Déjà à sa troisième édition, le gala annuel organisé par la Fondation Le Chaînon, poursuit sa mission de soutenir notre ressource qui héberge quotidiennement 66 femmes en difficulté. Au-delà de l'objectif de financement, la soirée vise à tisser des liens serrés entre la communauté d'affaires et artistique et les femmes qu'elle vient soutenir, nous permettant ainsi de continuer à développer des partenariats porteurs et créatifs qui favorisent le retour à l'autonomie de nos résidantes », affirme Marcèle Lamarche, directrice générale du Chaînon.

Le Chaînon a salué la contribution de plusieurs membres de la communauté montréalaise qui ensemble permettent la pérennité de l'organisation. Lors de la soirée, le prix honorifique Yvonne-Maisonneuve, a été décerné à Thérèse Godin, une partenaire et amie du Chaînon depuis plus de 30 ans, pour souligner sa générosité et son engagement envers l'organisation. Huit partenaires Diamant ont entre autres contribué au succès du Gala : Banque Nationale, Maison ISHI, Alfred Dallaire MEMORIA, PSAV, Groupe Marcelle, Groupe Geloso, CGI et BFL.

Maison d'hébergement bien enracinée à Montréal, Le Chaînon a pour mission d'accueillir et d'accompagner les femmes en difficulté. Depuis 1932, à toute heure, 365 jours par année, les femmes en difficulté peuvent frapper à la porte du Chaînon et y trouver une oreille attentive de même qu'un accueil inconditionnel qui leur permet de puiser des énergies nouvelles et de retrouver confiance en la vie.

 

 




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer