1,8 million pour le cancer de la prostate

Frédéric Pouliot...

Agrandir

Frédéric Pouliot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Cancer Prostate Canada a annoncé le 12 février dernier l'identité des quatre titulaires de ses de ses subventions Étoiles montantes de Movember de la recherche sur le cancer de la prostate de 2014.

L'un d'entre eux, Frédéric Pouliot, travaille au Québec, à l'Université Laval. Le Dr Pouliot élaborera une technologie d'imagerie moléculaire pour déterminer quels patients réagiront aux traitements hormonaux de deuxième ligne. Ses travaux visent à améliorer le choix et l'efficacité des traitements en utilisant l'imagerie des cellules tumorales circulantes et en analysant leur réaction aux traitements hormonaux.

« Nous souhaitons développer une technologie qui pourrait déterminer la sensibilité des cellules cancéreuses de chaque patient avant le début des traitements hormonaux de deuxième ligne. Nous pourrions donc éviter aux patients d'avoir des traitements inefficaces et d'en subir les effets secondaires. Ainsi, les hommes déterminés comme non-répondants aux thérapies hormonales seraient réorientés immédiatement vers d'autres traitements comme la chimiothérapie », explique le Dr Pouliot.

Chaque chercheur recevra 150 000 $ par année pendant trois ans pour financer les salaires et les dépenses de ses travaux de recherche. Ceci représente un investissement de 1,8 million de dollar pour la santé masculine.

Les quatre Étoiles montantes, un programme qui en est à sa deuxième année, sont de nouveaux meneurs éclairés de la recherche sur le cancer de la prostate, qui s'efforcent de trouver de meilleures options de diagnostic et de traitement pour les hommes atteints de cette maladie.




publicité

publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer