Des projets partout au Québec

Motrec concevra 320 véhicules électriques pour le géant... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Motrec concevra 320 véhicules électriques pour le géant de l'expédition FedEx.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Contrat avec un géant mondial pour Motrec, un nouveau garage à Laval pour la recharge de bus électriques, un réseau de bornes pour alimenter les Saguenéens et un projet de tramway à Gatineau. Graduellement, le transport de personnes et de marchandises prend le virage électrique au Québec.

CONTRAT DE 4 MILLIONS POUR MOTREC

Motrec, un manufacturier sherbrookois qui rayonne à l'échelle mondiale, a récemment signé un contrat de 4 millions avec le géant de l'expédition FedEx, pour qui il concevra 320 véhicules électriques. « Depuis environ cinq ans, notre entreprise est en pleine croissance. Tout a augmenté : autant notre production, nos chiffres de vente que nos carnets de commandes », lance Jean-Sébastien Duguay, porte-parole de l'entreprise. Avec une présence forte en Afrique du Sud, au Royaume-Uni, au Mexique et aux Émirats arabes unis, Motrec s'appuie sur un solide réseau de concessionnaires. « Nous vendons jusqu'en Australie. Nous n'avons pas de frontières. »

LA STL ADAPTE SON GARAGE

L'acquisition d'un autobus électrique, en 2012, a été la première étape du processus vers l'électrification de la flotte de la Société de transport de Laval (STL) et l'implantation d'un nouveau garage, prévu pour 2020 ou 2021. « Cela nous a permis de développer un protocole de tests pour évaluer la performance de ces véhicules, dit Guy Picard, directeur général de la STL. Nous avons aussi testé d'autres bus, dont ceux fabriqués par BYD, l'un des plus gros fabricants du monde. Nous sommes en discussion avec quelques fabricants, mais aucune entente n'a encore été conclue. La STL, comme d'autres sociétés de transport au Québec, s'interroge sur ce que sera la feuille de route pour l'implantation de ces véhicules. »

NOUVELLES BORNES DE RECHARGE

Depuis septembre dernier, un circuit de bornes électriques relie plusieurs villes de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Fruit d'une collaboration entre AddÉnergie Technologies, Rio Tinto et Hydro-Québec, ces bornes d'aluminium ont été conçues pour soutenir l'arrivée des véhicules électriques rechargeables au Québec. L'entreprise Rio Tinto a investi 35 000 $ pour l'implantation de ces nouvelles bornes qui s'ajoutent aux quatre qu'elle possédait déjà dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

UN PROJET DE TRAMWAY À GATINEAU

Inspiré par London en Ontario, Portland en Oregon et des villes européennes comme Oslo ou Montpellier, le député libéral fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, a comme cheval de bataille un projet de tramway rapide et flexible qui s'arrimerait au système de train léger d'Ottawa. Il veut ainsi mieux desservir ses nombreux électeurs qui, chaque jour, se rendent au centre-ville de la capitale fédérale et rattraper le retard en Outaouais en matière de transport électrique. « Nous sommes dans une situation d'alignement des astres, avec l'annonce faite par le gouvernement provincial à l'automne dernier concernant l'électrification. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer