ÉTS: faire vibrer la fibre entrepreneuriale

L'École de technologie supérieure.... (Photo fournie par l'ÉTS)

Agrandir

L'École de technologie supérieure.

Photo fournie par l'ÉTS

Laurence Niosi
La Presse

Depuis l'hiver dernier, l'École de technologie supérieure (ÉTS) offre un nouveau programme à ses étudiants qui ont une fibre entrepreneuriale.

Le microprogramme en entrepreneuriat, qui comprend quatre cours (12 crédits), s'adresse aux étudiants du baccalauréat qui ont réussi au moins 30 crédits, mais également aux étudiants d'autres universités.

L'objectif de ce programme : offrir en peu de temps l'essentiel des connaissances aux étudiants en génie pour qu'ils soient en mesure de démarrer leur entreprise.

« Les sociétés technologiques, quand elles se cassent la gueule, ce n'est pas par un manque de connaissances en technologie. C'est parce qu'il y a un manque au niveau des connaissances d'affaires », constate le directeur du programme, Pierre Laferrière.

Le maître d'enseignement, qui a lui-même longtemps travaillé pour le privé, estime qu'environ 6 % des étudiants de l'ÉTS sont propriétaires de leur propre entreprise.

Le Programme des bourses d'entrepreneuriat BDC (Banque de développement du Canada) a par ailleurs été lancé fin septembre pour les étudiants qui ont réussi le programme.

À partir de l'année prochaine, les étudiants dont le projet est sélectionné par un jury pourront recevoir jusqu'à 20 000 $ pour se lancer en affaires.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer