Laval : PME la planète comme terrain de jeu

Vue aérienne de la Cité de la biotech... (PHOTO FOURNIE PAR LAVAL TECHNOPOLE)

Agrandir

Vue aérienne de la Cité de la biotech de Laval.

PHOTO FOURNIE PAR LAVAL TECHNOPOLE

Stéphane Champagne

Collaboration spéciale

La Presse

Elles font affaire dans des secteurs aux antipodes: les biotechnologies, les structures en acier pour bâtiments, les sacs à main et la formation en ligne. Mais elles ont toutes un point en commun: la planète est désormais leur terrain de jeu. Portraits de quatre PME lavalloises qui se démarquent à l'étranger. - Stéphane Champagne, collaboration spéciale

Marc André Bovet, de Bone Structure... (PHOTO HUGO-SéBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Marc André Bovet, de Bone Structure

PHOTO HUGO-SéBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Bone Structure arrive en Californie

Fondée en 2005, Bone Structure a récemment ouvert un bureau à San Francisco. La PME, spécialisée dans les structures en acier pour bâtiments, a mis au point une technologie qui ressemble «au bon vieux jeu de mécano», selon Marc-André Bovet, président et fondateur. En 2015, ses ventes dans le reste du Canada représenteront 75% de son chiffre d'affaires, et 10% en Californie. «Sans qu'on demande quoi que ce soit, 14 pays ont déjà cogné à notre porte et veulent notre produit, s'enthousiasme M. Bovet. Même chose pour les entrepreneurs canadiens; il y en a 358 qui veulent assembler nos maisons.» La PME est passée de 32 à 60 employés depuis un an. Elle prévoit tripler ses ventes en 2014-2015.

Lise Lapointe, présidente de Terranova... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Lise Lapointe, présidente de Terranova

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Terranova: important contrat à Londres

Fondée il y a 12 ans par l'actuelle présidente, Lise Lapointe, Terranova vient de décrocher un important contrat avec la banque EBRD de Londres. Terranova, qui réalise 70% de ses ventes à l'étranger, offre de la formation en ligne sur la sécurité de l'information, la gouvernance et le monitorage. Dans ses studios de Laval, la PME, qui passera bientôt de 15 à 20 employés, travaille dans plus de 20 langues. Au Canada, la Banque Scotia, Desjardins, BRP et Metro font partie de sa clientèle. Terranova fait aussi affaire avec des géants comme Fox Entertainment, NewsCorp, Cosco et Caterpillar, où elle a aidé à former, en 8 langues, 160 000 employés dans 180 pays.

Johanne Boivin, à droite, présidente de Joanel, en... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

Johanne Boivin, à droite, présidente de Joanel, en compagnie d'Anne-Marie Blais, directrice du développement de produits, marques privées

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Joanel vise l'Amérique du Sud

Avec ses sacs à main pour femmes, ses sacs pour hommes et ses accessoires mode, Joanel poursuit sa conquête des Amériques. Déjà présente dans 1800 points de vente au Canada et 200 aux États-Unis, l'entreprise réalise actuellement une importante étude de marché en Colombie. «Ce sera, nous l'espérons, un pays d'entrée qui nous permettra ensuite d'étendre notre présence dans le reste de l'Amérique du Sud», explique Johanne Boivin, présidente, chef de la direction et de la création. Propriétaire des marques Joanel, Mouflon, Ugo Santini et Edgar&Sookie, la PME emploie 15 personnes à Laval, où sont notamment concentrées ses activités de R et D, de design et de mise en marché.

L'usine de Bio-K... (PHOTO HUGO-SéBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

L'usine de Bio-K

PHOTO HUGO-SéBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Bio-K mise sur l'exportation

Le fabricant de produits probiotiques Bio-K Plus International est en pleine expansion. Au Canada, il poursuit sa conquête dans les pharmacies et est en discussion pour faire son entrée dans les hôpitaux, où l'on servirait le BioK+ à titre préventif contre les infections nosocomiales. Aux États-Unis, l'entreprise vient de signer des ententes avec les chaînes de supermarchés Gelson's et Bristol Farms. Une étude clinique, dont les résultats sont attendus en février 2015, pourrait faciliter l'entrée du Bio-K + dans les hôpitaux américains. Les produits Bio-K ont en outre été approuvés par les autorités en Angleterre, en Belgique, en Espagne et en France. Les premières livraisons sont prévues en Espagne à la mi-2015.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Laval: les sièges sociaux visés par une opération de charme

    Laval

    Laval: les sièges sociaux visés par une opération de charme

    Après avoir vu naître quatre nouvelles tours de bureaux en 2013 et attiré deux nouveaux sièges sociaux, soit Esposito, Uniformes Town and Country,... »

  • Laval: la mission du maire Demers

    Laval

    Laval: la mission du maire Demers

    Les relations entre le pouvoir politique et le monde des affaires lavallois, qui s'étaient embrouillées sous l'administration de l'ex-maire Gilles... »

  • Laval : forte affluence pour le tourisme... d'intérieur

    Laval

    Laval : forte affluence pour le tourisme... d'intérieur

    Avec ses nouvelles activités intérieures, Laval est devenu une destination touristique à part entière, surtout auprès des Québécois. »

  • Laval: ils ont choisi Laval

    Laval

    Laval: ils ont choisi Laval

    Le Groupe Lessard, Pelican International, Novexco et Joanel, quatre entreprises qui oeuvrent dans des domaines fort différents mais qui ont toutes... »

  • Laval

    Laval : la force de la diversification

    Laval a plus d'une corde à son arc. La diversification de ses activités industrielles en est la preuve. Les biotechnologies et les sciences de la... »

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer