Employeurs de choix au Québec: la culture entrepreneuriale de la Banque Nationale

«Plusieurs efforts sont faits afin d'accroître la représentativité... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

«Plusieurs efforts sont faits afin d'accroître la représentativité des femmes, des personnes handicapées et de la communauté LGBT», explique Evelyne Bundock, vice-présidente, gestion des talents, à la Banque Nationale.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

De tous les employeurs de choix ayant un siège social au Québec, la Banque Nationale est l'organisation le plus souvent citée au palmarès d'Aon Hewitt. Comment se distingue-t-elle comme employeur? Pour le savoir, elle a réalisé un groupe de discussion avec des employés, des candidats potentiels et des clients.

«La culture entrepreneuriale et l'esprit de collaboration sont ressortis», indique Evelyne Bundock, vice-présidente, gestion des talents, à la Banque.

Pour s'assurer du bon fonctionnement des équipes, l'institution financière mise sur les gestionnaires.

«Tous ont traversé un processus de sélection rigoureux, et nous leur donnons des outils pour développer leur leadership, explique Mme Bundock. Nous réalisons aussi des sondages pour connaître leurs forces et leurs faiblesses, puis nous leur offrons des programmes de formation sur mesure pour qu'ils s'améliorent.»

Avec près de 20 000 employés au pays, la Banque Nationale a aussi travaillé ces dernières années sur la collaboration intersectorielle.

«Des groupes de travail intersectoriels ont été formés pour mener des projets d'envergure, affirme Evelyne Bundock. Des comités de gestion élargis à des gens d'autres secteurs ont également été créés pour améliorer le fonctionnement au quotidien.»

Le codéveloppement en communauté de pratique a aussi la cote.

«Nous réunissons des gens aux rôles ou aux intérêts semblables au sein de l'organisation pour échanger leurs meilleures pratiques», explique-t-elle.

Du côté du développement de carrière au sein de l'organisation, la Banque Nationale a lancé l'an dernier un site carrières pour ses employés.

«Comme grande entreprise, nous offrons plusieurs possibilités dans nos différents secteurs d'activité et nous souhaitons mieux les faire connaître à nos employés, affirme Mme Bundock. Le site comprend énormément d'information, des cheminements types et des outils pour s'évaluer.»

La Banque Nationale a commencé à intégrer au site de l'information sur les formations à suivre pour combler des lacunes.

«Nous soutenons la formation par des mesures classiques, comme le remboursement des droits de scolarité, et nous proposons de la formation en ligne pour répondre à différents besoins, indique Evelyne Bundock. Nous enrichirons cette section du site cette année.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer