Mylène Forget

De mère en fille

Mylène Forget... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Mylène Forget

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurence Niosi

Collaboration spéciale

La Presse

Massy Forget Langlois relations publiques vient tout juste de terminer d'assurer les communications de la portion québécoise de la récente tournée de l'écologiste David Suzuki.

La firme de relations publiques fondée par Mylène Forget assure également la stratégie pour le projet d'observatoire dans le dôme de l'oratoire Saint-Joseph, dont l'ouverture doit coïncider avec le 375e anniversaire de Montréal en 2017.

«Je travaille avec l'oratoire depuis 2003», précise la lauréate du prix «entrepreneure, moyenne entreprise», dont la firme a également réalisé les campagnes entourant le centenaire de l'église, ainsi que la canonisation du frère André en 2011.

Avocate de formation, la femme d'affaires de 45 ans a travaillé dans un grand cabinet d'avocats puis comme attachée de presse ministérielle avant de se joindre, en 1995, au cabinet de relations publiques fondé par sa mère, Josette Massy-Forget, 13 ans plus tôt.

Elle travaille ensuite quelques années à son compte. Les affaires fonctionnent si bien qu'en trois ans, elle atteint la moitié du chiffre d'affaires que l'entreprise familiale avait atteint en 20 ans.

«J'ai appris de la bonne école», dit-elle de sa mère, une immigrée libanaise arrivée adolescente au Canada.

Quinze ans après avoir fondé sa propre boîte, Mme Forget travaille dorénavant avec une associée, Annie Langlois, spécialisée en agroalimentaire. «C'est la meilleure décision d'affaires que j'ai prise», dit-elle.

>Formation en droit à l'Université de Montréal

>Fonde sa boîte à 1999

>Chiffre d'affaires: près de 3 millions

>Gère 13 employés permanents

>Membre de plusieurs conseils d'administration, dont Sentier transcanadien




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Favoriser la croissance de femmes en affaires

    Femmes d'affaires

    Favoriser la croissance de femmes en affaires

    Seules 15,6% des petites et moyennes entreprises ont un actionnariat majoritairement féminin, selon le Réseau des femmes d'affaires du Québec (RFAQ).... »

  • Promotion à la Sun Life

    Femmes d'affaires

    Promotion à la Sun Life

    Après quatre ans comme présidente de la Financière Sun Life Québec, Isabelle Hudon a été promue, en octobre, chef de la direction, tout en accédant à... »

  • Un important contrat en Angleterre

    Femmes d'affaires

    Un important contrat en Angleterre

    Terranova vient de décrocher un important contrat avec la banque anglaise EBRD (European Bank of Reconstruction and Development). Elle l'aidera à... »

  • Les enfants terribles font des petits

    Femmes d'affaires

    Les enfants terribles font des petits

    Devenue une institution dans le quartier Outremont, le restaurant Les enfants terribles a, depuis l'année passée, un petit frère à... »

  • Une expansion en douceur

    Femmes d'affaires

    Une expansion en douceur

    Après avoir ouvert deux boutiques et une franchise, l'entreprise Sweet Isabelle vendra bientôt ses biscuits et cupcakes dans un café ou une épicerie... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer