• Accueil > 
  • Affaires > 
  • PME 
  • > Zénith Altitude: livrer des organes par la voie des airs 

PME Innovation

Zénith Altitude: livrer des organes par la voie des airs

Un regroupement de petites entreprises mené par Zénith Altitude, de Bromont, travaille sur l'Electrically-Powered Optionally-Piloted Powered-Lift Aircraft (EOPA), un appareil à décollage vertical fonctionnant uniquement à l'électricité, avec un rayon d'action d'environ 460 km, destiné au transport d'organes.

Spécialisée dans l'intégration de systèmes, tels que des caméras ou d'autres équipements de surveillance, sur de petits avions, Zénith compte une dizaine d'employés.

Ses fondateurs ont croisé par hasard, dans la cafétéria de l'aéroport de Bromont en février 2017, la fondatrice d'United Therapeutics, une entreprise américaine qui mène aussi ses activités à partir de Magog. Cette dernière, Martine Rothblatt, est notamment connue pour avoir fondé la radio satellite SiriusXM.

Lung Biotechnology, une filiale d'United, cherchait une façon de transporter rapidement des organes vers des hôpitaux. Zenith a fédéré autour du projet une poignée de jeunes entreprises québécoises : NGC Aérospatiale (Sherbrooke), Brio Innovation (Laval), Optis Ingénierie (Sherbrooke) et le Centre des technologies avancées BRP de l'Université de Sherbrooke.

« Lung Biotechnology pense être capable de faire passer de 1 % à 25 % le nombre de patients en attente d'un poumon pour qui un organe est disponible. » 

- Mikaël Cardinal, président et chef de la direction de Zénith Altitude

aff19_2 Mikaël Cardinal, président de Zénith Altitude. Photo Patrick Sansfaçon, La Presse

Le produit

- L'EOPA a été conçu spécialement pour répondre aux exigences de Lung.

- Lung a pour projet d'élever des cochons génétiquement modifiés afin d'en prélever des organes, notamment des poumons, qui peuvent être transplantés sur des humains. Elle doit toutefois être capable de les livrer rapidement à partir de ses installations situées en Pennsylvanie.

- L'appareil pourrait transporter un pilote, un technicien médical et des organes sur une distance de 250 milles nautiques (463 km).

- Son atterrissage et son décollage se font de façon verticale. L'appareil compte deux ailes, une devant et une derrière. Les deux pivotent sur elles-mêmes pour placer les moteurs à hélice à la verticale au décollage, puis à l'horizontale.

0419_aff_eopa_02_1 Image Zénith Altitude

Dans l'avenir

L'EOPA n'en est encore qu'à la phase de concept, mais ses créateurs ont bon espoir qu'il soit réaliste et le client semble satisfait.

La prochaine étape est la revue de définition préliminaire, laquelle consistera justement à en déterminer plus précisément la faisabilité et les capacités.

Suivront notamment des prototypes et une importante phase de certification. Si tout va bien, les créateurs estiment que le premier EOPA pourrait entrer en service en 2025.

0419_aff_eopa_01_1 Image Zénith Altitude



Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer