• Accueil > 
  • Affaires > 
  • PME 
  • > MotorLeaf: suivre la production en serre à la loupe 

MotorLeaf: suivre la production en serre à la loupe

Ally Monk est président de l'entreprise MotorLeaf... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Ally Monk est président de l'entreprise MotorLeaf

Photo Robert Skinner, La Presse

L'INNOVATION: un logiciel et de l'équipement utilisant l'intelligence artificielle pour surveiller et prévoir la production des fermes intérieures et des serres.

Le produit mis au point par MotorLeaf recueille... (Photo Robert Skinner, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Le produit mis au point par MotorLeaf recueille et analyse une multitude de données qui sont filtrées par une intelligence artificielle.

Photo Robert Skinner, La Presse

QUI ?

Ally Monk était consultant en développement des affaires et louait un bureau dans un espace partagé à Sutton. Là, son voisin était Ramen Dutta, consultant en technologie. M. Dutta faisait pousser des légumes pour sa consommation personnelle à la maison, mais perdait ses récoltes quand il devait s'absenter. N'ayant trouvé aucune solution pour automatiser le processus, il s'est associé à M. Monk pour fonder MotorLeaf. L'entreprise, établie dans le quartier Saint-Henri, à Montréal, compte une douzaine d'employés.

« Notre solution est la meilleure façon d'obtenir des résultats prévisibles et répétables. » 

LE PRODUIT

- MotorLeaf vend de l'équipement - des capteurs, des contrôleurs et des stations de base -, mais l'essentiel de sa solution repose sur son logiciel.

- En recueillant et en analysant une multitude de données, qui sont filtrées par une intelligence artificielle, MotorLeaf arrive à prévoir la quantité des récoltes, un avantage important pour les agriculteurs qui peuvent ainsi mieux planifier leurs besoins en main-d'oeuvre, négocier avec leurs acheteurs et établir leurs budgets de marketing.

- L'un des premiers clients de MotorLeaf, l'un des plus gros producteurs nord-américains de tomates avec 70 acres de serres en Californie, aurait doublé la précision de ses prévisions.

- Une nouvelle version du logiciel qui doit être lancée bientôt permettra de réutiliser facilement les données accumulées au cours d'un cycle de production pour répéter exactement les mêmes conditions dans un prochain cycle. « C'est une sorte d'assurance pour les producteurs » contre les départs apparemment fréquents des responsables de production, selon M. Monk.

- L'entreprise s'adresse avant tout au marché des producteurs de nourriture, mais est consciente de la demande potentielle des producteurs de cannabis, qui ont déjà commencé à communiquer avec elle.

DANS L'AVENIR

MotorLeaf prévoit profiter de 2018 pour faire ses premiers pas en Europe. Elle doit d'ailleurs participer à la fin du mois de février à un premier salon là-bas, plus précisément aux Pays-Bas. Elle doit aussi lancer une nouvelle version de sa suite logicielle et prévoit embaucher une dizaine de personnes supplémentaires grâce à la conclusion imminente d'une ronde de financement de 1,7 million.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer