PME: un nouveau produit pour aller plus loin

«On avait mis sur pied une plateforme qui... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

«On avait mis sur pied une plateforme qui était relativement simple au départ, qu'on a développée, développée encore et améliorée. Mais à un moment donné, on était rendus au bout de la vie de ce produit-là. Il fallait créer autre chose», explique Claude Senechal, vice-président aux ventes et au marketing d'Intello Technologies.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Sylvain Larocque
La Presse

Les entreprises créent constamment de nouveaux produits et services pour répondre aux besoins changeants de leurs clients. Nous vous présentons le cas d'Intello Technologies, qui vient de renouveler de fond en comble l'un de ses produits phares.

La PME Intello Technologies, de Saint-Jean-sur-Richelieu, a trouvé une façon beaucoup moins coûteuse de faire fonctionner des réseaux d'affichage électronique. Elle a décidé de miser sur cette innovation pour étendre son bassin de clients potentiels.

Depuis 2005, Intello commercialise des systèmes qui permettent de gérer des écrans d'information. On les retrouve partout: dans les hôtels, pour donner les heures des vols à venir et les dernières manchettes, à la SAQ, pour annoncer les promotions en cours, dans les centres de tri de Postes Canada, pour communiquer des messages au personnel, dans certains restaurants pour afficher les menus...

«On avait mis sur pied une plateforme qui était relativement simple au départ, qu'on a développée, développée encore et améliorée. Mais à un moment donné, on était rendus au bout de la vie de ce produit-là. Il fallait créer autre chose», raconte Claude Senechal, vice-président aux ventes et au marketing.

Le système «première génération» d'Intello requerrait l'installation de câbles pour relier les téléviseurs à l'ordinateur de contrôle. La nouvelle version, qui a été lancée l'automne dernier, fonctionne sans fil grâce à la technologie WiFi. Il suffit de brancher une sorte de clé USB sur les téléviseurs pour que ceux-ci puissent être commandés à distance par l'entremise de n'importe quel appareil connecté à l'internet.

Non seulement le nouveau produit est-il plus facile à installer et à utiliser, mais il est aussi beaucoup moins cher. Pourquoi? Son logiciel a été conçu à partir du système d'exploitation mobile Android de Google, qui est gratuit. Mais surtout, il n'est plus nécessaire de faire passer des fils dans les murs et les plafonds pour brancher les téléviseurs.

Le coût d'un système a ainsi fondu de plus de la moitié, passant de 30 000$ à 12 000$ environ pour 10 téléviseurs. À cela s'ajoute un abonnement mensuel de 50$.

«Avec des prix beaucoup plus abordables, on vient d'agrandir notre terrain de chasse parce qu'il y a plus de clients qui vont pouvoir se payer un système comme ça maintenant», souligne M. Senechal.

Distancer la concurrence

L'ancien directeur des ventes commerciales chez Vidéotron est bien conscient que plusieurs entreprises vendent des systèmes d'affichage numérique sur l'internet. «Mais elles n'offrent pas de vrai soutien technique comme nous, 24 heures sur 24, 365 jours par année», affirme-t-il.

Pour l'instant, les concurrents les plus sérieux d'Intello n'offrent encore que des systèmes d'affichage câblés. Bien sûr, ils finiront par passer à la technologie sans fil, de sorte que l'entreprise québécoise doit battre le fer pendant qu'il est chaud.

«On devrait attirer beaucoup d'attention cette année, prédit Claude Senechal. La résistance que plusieurs détaillants canadiens avaient à se lancer dans l'affichage numérique devrait commencer à s'estomper. Nous avons du rattrapage à faire par rapport aux États-Unis et au Royaume-Uni.»

Le dirigeant est ambitieux: à moyen terme, il souhaite qu'Intello multiplie par 10 ses ventes de systèmes d'affichage numérique.

Mais tout en faisant la promotion de son nouveau bébé, l'entreprise ne veut pas négliger le créneau qui l'a lancée et qui représente encore 80% de ses ventes: les systèmes d'internet sans fil pour hôtels, qui sont vendus dans une dizaine de pays.

Ce marché est plutôt à maturité, mais comme les voyageurs se déplacent de plus en plus avec une panoplie d'appareils pouvant se brancher au WiFi (ordinateur, tablette, téléphone...), il y a plusieurs systèmes à mettre à niveau.

«Dans plusieurs hôtels, il faut se rendre à l'évidence: le réseau WiFi est saturé parce qu'il est dépassé technologiquement», dit M. Senechal, en notant que l'utilisation de services comme Netflix progresse de façon exponentielle dans les hôtels.

Intello Technologies

Le portrait

Entreprise: Intello Technologies, Saint-Jean-sur-Richelieu

Année de fondation: 2003

Actionnaires: Mike et Samuel Schmidt

Secteur: systèmes d'internet sans fil WiFi et d'affichage électronique

Le défi

Intello voulait faire évoluer son système d'affichage électronique pour toucher de nouveaux clients en profitant des progrès technologiques.

La solution

L'entreprise a décidé d'investir substantiellement et de confier à six programmeurs, dont trois recrues, le mandat de créer un système complètement sans fil.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer