Hausse à Toronto, malgré l'Arabie saoudite

La Bourse de Toronto a clôturé en hausse jeudi, alors que les tensions avec... (Photo Archives Associated Press)

Agrandir

Photo Archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP-PC

(Toronto et New York) La Bourse de Toronto a clôturé en hausse jeudi, alors que les tensions avec l'Arabie saoudite semblaient s'amenuiser, pendant que les marchés boursiers américains terminaient la séance sur une note mitigée.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a grimpé de 101,90 points à 16 416,98 points, soutenu par les gains des secteurs des technologies de l'information, de la finance et des matériaux.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a retraité de 74,52 points à 25 509,23 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 4,12 points à 2853,58 points. Tout près de son record historique de 2872,87 points atteint en janvier, cet indice a de nouveau échoué à le dépasser.L'indice composé du Nasdaq a grimpé de 3,46 points à 7891,78 points.

« Les investisseurs ont tenté de faire avancer les actions mais ont été confrontés à une séance aux échanges très limités », a indiqué Quincy Krosby de Prudential.

Signe d'une accalmie dans les échanges, la spécialiste a relevé le net recul de l'indice de volatilité de Wall Street depuis début juillet, un indicateur donnant une idée des mouvements à la hausse et à la baisse.

« Avec une telle volatilité il y a peu de chances que les indices aillent dans une quelconque direction », a encore affirmé Mme Krosby.

La séance de jeudi a été marquée par une baisse surprise des demandes hebdomadaires d'allocations chômage, montrant un marché du travail de plus en plus orienté vers le plein emploi.

« Nous n'apercevons pour le moment pas réellement d'effet de la guerre commerciale sur le niveau de l'emploi », ont réagi les analystes de Barclays.

Les nouvelles sur ce front sont restées calmes jeudi au lendemain de l'annonce chinoise de taxes punitives sur 16 milliards de dollars de biens importés des États-Unis, une sanction similaire à celle annoncée mardi par Washington.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 76,69 cents US, en hausse de 0,07 cent US par rapport à la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole a rendu 13 cents US à 66,81 $ US le baril, tandis que celui de l'or a reculé de 1,10 $ US à 1219,90 $ US l'once. Le prix du cuivre a progressé de 2 cents US à 2,77 $ US la livre.

Le marché obligataire se détendait: le rendement sur la dette américaine à dix ans baissait à 2 925 % contre 2 960 % à la clôture mercredi, et celui à 30 ans reculait à 3 069 % contre 3 110 % la veille à la clôture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer