Caterpillar pousse le Dow Jones à un nouveau sommet

Le Dow Jones prenait 0,58% et le Nasdaq... (REUTERS)

Agrandir

Le Dow Jones prenait 0,58% et le Nasdaq 0,18% mardi matin.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP-PC

Wall Street a été portée mardi par les résultats encourageants de quelques entreprises phares de l'économie américaine, dont Caterpillar, emmenant le Dow Jones (+0,7%) à un nouveau record et faisant grimper le Nasdaq de 0,2%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 167,80 points à 23 441,76 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 11,60 points à 6598,43 points.

L'indice élargi S&P 500 a gagné 0,16%, ou 4,15 points, à 2569,13 points.

Cette nouvelle avancée «est entièrement liée aux résultats d'entreprises, avec en particulier ceux de 3M et Caterpillar qui ont dopé le Dow», a remarqué Peter Cardillo de First Standard Financial.

Le titre du fabricant d'engins de chantier et de construction Caterpillar, qui a dégagé un bénéfice net de 1,06 milliard US au troisième trimestre, a gagné 5% à 138,24 $US.

Celui de 3M (MMM), qui fabrique notamment des rubans adhésifs, des équipements de sécurité et médicaux, s'est envolé de 5,9%.

Autre membre du Dow Jones, la chaîne de restauration rapide McDonald's a aussi satisfait les investisseurs avec ses chiffres trimestriels (+0,3%).

Les performances de ces entreprises «reflètent la robustesse de la demande des consommateurs et leur confiance», a souligné M. Cardillo.

Leurs résultats, «très solides», «entraînent dans leur sillage un intérêt accru pour les sociétés sensibles à la croissance économique», a également estimé Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.

Les indices étaient aussi portés selon lui «par les avancées qui semblent intervenir dans les négociations sur le projet de réforme des impôts».

Le président Donald Trump devait se rendre mardi au Sénat américain pour presser sa majorité d'adopter rapidement cette promesse de campagne, un plan qui n'est pour l'instant connu que dans ses grandes lignes: baisse de l'impôt sur les sociétés de 35 à 20%, baisse de l'impôt sur le revenu, suppression de la plupart des déductions fiscales, abrogation d'un impôt sur les successions payé par les grandes fortunes notamment.

Paul Ryan, le président de la Chambre, a répété qu'il entendait faire adopter la réforme par la chambre basse du Congrès avant les vacances de Thanksgiving, censées commencer le 17 novembre.

Parmi les autres valeurs du jour, le conglomérat industriel United Technologies, qui a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes et a relevé ses prévisions annuelles, a reculé de 0,95%.

General Motors a pour sa part enregistré une perte nette trimestrielle de 2,98 milliards US. Mais en excluant une lourde charge liée à la vente de sa filiale européenne Opel/Vauxhall au groupe français PSA Peugeot-Citroën, le constructeur a été bénéficiaire au troisième trimestre et son titre s'est apprécié de 3%.

La Bourse de Toronto s'est rapprochée mardi d'un sommet historique, soutenue par la progression de la plupart de ses secteurs.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a pris 49,38 points pour clôturer à 15 905,14 points. Il ne se trouve plus qu'à environ 17 points de son record de clôture.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 78,95 cents US, en baisse de 0,14 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 57 cents US à 52,47 $ US le baril, tandis que celui du lingot d'or a rendu 2,60 $ US à 1278,30 $ US l'once. Le prix du cuivre s'est emparé de 1 cent US à 3,20 $ US la livre.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer