Le huard grimpe, Toronto recule avec l'or

Le dollar canadien a grimpé mardi pour une sixième séance consécutive, une... (photo mark blinch, archives reuters)

Agrandir

photo mark blinch, archives reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le dollar canadien a grimpé mardi pour une sixième séance consécutive, une séquence qui a été alimentée par le ton de plus en plus optimiste de la Banque du Canada, qui semble paver la voie à une hausse des taux d'intérêt dès la semaine prochaine.

Le huard s'est échangé mardi au cours moyen de 77,27 cents US, en hausse de 0,21 cent par rapport à son cours moyen de vendredi dernier. Il a pris près de 2 cents US depuis le 23 juin.

Les gains de la devise semblaient attribuables aux commentaires du gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, qui a répété mardi ses commentaires optimistes sur les taux d'intérêt lors d'un entretien avec le journal allemand «Handelsblatt».

Plusieurs observateurs s'attendent maintenant à ce que la banque centrale hausse son taux d'intérêt directeur lors de sa prochaine annonce sur sa politique monétaire, le 12 juillet. Ce taux directeur est de 0,5 pour cent depuis deux ans.

Selon le gestionnaire de portefeuille Steve Belisle, les commentaires de M. Poloz, qui viennent s'ajouter à ses autres remarques des dernières semaines, semblent vraiment «pointer en direction» d'une hausse des taux. Et puisque la rencontre de la banque centrale à ce sujet n'a lieu que dans une semaine, le dollar canadien a encore de l'espace pour grimper.

«Il a déjà pas mal grimpé», a noté M. Belisle, directeur général chez Gestion d'actifs Manuvie, à Montréal. «Mais peut-être qu'il va encore prendre quelques fractions de cent.»

Déjà dans les derniers mois, a-t-il souligné, plusieurs banques centrales à travers le monde ont indiqué qu'elles se préparaient à resserrer leur politique monétaire, puisque l'économie mondiale continue à donner des signes d'amélioration soutenue.

De son côté, le principal indice de la Bourse de Toronto a reculé mardi, tiré vers le bas par la plupart des secteurs, incluant ceux de l'or et des matériaux.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a cédé 51,58 points pour clôturer à 15 130,61 points, après avoir été fermé lundi pour le congé de la fête du Canada. Le secteur des matériaux, qui regroupe notamment les actions de plusieurs producteurs aurifères, a perdu 1,65%. Le groupe des technologies de l'information a pour sa part retraité de 1,7%.

Le marché n'a pas semblé trop s'en faire avec les éventuelles retombées de l'annonce, par la Corée du Nord, qu'elle avait tiré un nouveau missile balistique en direction du Japon.

Les médias nord-coréens ont indiqué qu'il s'agissait d'un premier essai intercontinental réussi. Le missile aurait parcouru 933 kilomètres pendant 39 minutes avant de tomber en mer.

Au sud de la frontière, les marchés boursiers américains étaient fermés mardi pour le congé de la journée de l'Indépendance.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer