Wall Street clôture encore en hausse

Wall Street a fini la semaine sur une troisième séance de hausse d'affilée,... (PHOTO RICHARD DREW, ARCHIVES AP)

Agrandir

PHOTO RICHARD DREW, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Wall Street a fini la semaine sur une troisième séance de hausse d'affilée, manifestement réjouie par la restructuration du conglomérat General Electric: le Dow Jones a gagné 0,55 % et le Nasdaq 0,43 %.

À Toronto, la Bourse a allongé vendredi sa séquence de gains en clôturant en hausse pour une septième séance consécutive, soutenue par les hausses des prix des matières premières et de meilleurs chiffres que prévu sur la création d'emplois au Canada le mois dernier.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,07 cent US à 79,49 cents US.

---------------

Les marchés à la clôture :

  • TSX   15 388,43 / 62,12 (0,41 %)
  • Dow Jones   18 057,65 / 98,92 (0,55 %)
  • S&P 500   2102,06 / 10,88 (0,52 %)
  • NASDAQ   4995,98 / 21,41 (0,43 %)

-----------------

Le mouvement de hausse, d'abord hésitant à l'ouverture, s'est confirmé en dépit du renforcement du dollar durant la journée.

«C'est un peu surprenant, parce que tout le monde a eu peur pendant le trimestre que le dollar fort ait un impact négatif sur les résultats d'entreprises», a commenté Bill Lynch, chez Hinsdale Associates.

En tout état de cause, les analystes ont déjà revu à la baisse leurs attentes pour les bénéfices trimestriels d'entreprises qui vont vraiment commencer à déferler la semaine prochaine, en les prédisant en recul de 4 à 6 %.

«Cela est de bon augure pour les actions» la semaine prochaine, a souligné M. Lynch, car du coup il pourrait être plus facile pour les entreprises d'apporter de bonnes surprises par rapport aux attentes pessimistes sur lesquelles s'appuient les valorisations actuelles.

En attendant ces résultats, Wall Street a surtout salué vendredi la restructuration de General Electric, l'une des plus grosses capitalisations boursières du pays, qui va céder pour 26,5 milliards de dollars d'actifs immobiliers, et redistribuer jusqu'à 50 milliards de dollars aux investisseurs sous forme de rachat d'actions. L'action GE a bondi de 10,80 % à 28,51 dollars.

«Cette annonce crée l'enthousiasme», a déclaré Peter Cardillo chez Rockwell Global Capital.

Après plusieurs autres grosses opérations de fusions-acquisitions annoncées durant la semaine en Europe comme aux États-Unis, les investisseurs tablent en effet sur d'autres mouvements de consolidation ayant des chances de rémunérer les actionnaires dans les semaines et mois à venir.

Wall Street «suit la tendance à la hausse du reste du monde», ont aussi noté les analystes de Charles Schwab.

Les grandes Bourses européennes avaient également terminé en hausse vendredi, encouragées par des signes de reprise en zone euro. À Tokyo l'indice Nikkei a franchi en séance la barre des 20.000 points pour la première fois depuis 15 ans, avant de se replier un peu.

Le marché obligataire était en hausse. Vers 16 h 15, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 1,948 % contre 1,956 % jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,584 % contre 2,597 % précédemment.

- Avec La Presse Canadienne




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer