Une vente de 25 millions pour le patron de Dollarama

Larry Rossy... (Photo André Pichette, Archives La Presse)

Agrandir

Larry Rossy

Photo André Pichette, Archives La Presse

Richard Dufour

Le fondateur et chef de la direction des magasins Dollarama, Larry Rossy, a vendu pour 25 millions de dollars d'actions de l'entreprise montréalaise, le mois dernier.

La transaction a été effectuée pour financer les activités de la fondation familiale Rossy, souligne la porte-parole de Dollarama, Lyla Radmanovich. Cette dernière n'a toutefois pas été en mesure de préciser comment l'argent sera utilisé par la fondation. Au printemps 2013, la fondation familiale Rossy et des partenaires avaient versé une somme de près de 60 millions pour rehausser les soins en cancérologie au Québec.

La vente de 440 000 actions au prix de 56,85 $ a été effectuée par Larry Rossy le 11 décembre. Dans les jours précédents, le grand responsable des achats chez Dollarama, Geoffrey Robillard, a vendu pour environ 4 millions de dollars d'actions.

Le titre de Dollarama a grimpé de façon continue depuis son inscription en Bourse en 2009.

Larry Rossy a été le dirigeant le mieux payé de l'entreprise au cours de la dernière année avec une rémunération totale de 3,7 millions. Il demeure un des deux plus importants actionnaires de Dollarama avec 5,4 millions d'actions, soit 4 % des titres en circulation, ce qui équivaut à environ 320 millions de dollars au cours actuel. Chez Dollarama, personne ne contrôle, directement ou indirectement, au moins 10 % des actions ordinaires en circulation.

D'autres transactions millionnaires

Plusieurs autres initiés de Québec inc. ont réalisé des ventes à coups de millions pendant les Fêtes. Un initié est une personne susceptible d'obtenir au sujet d'une entreprise des renseignements importants auxquels le public n'a pas accès. Voici d'autres transactions qui ont retenu notre attention:

Brian Hannasch vend du Couche-Tard

Le successeur d'Alain Bouchard au poste de PDG de Couche-Tard a liquidé pour près de 4,6 millions de dollars d'actions à la suite de levées d'options le jour de l'annonce de l'achat du groupe américain The Pantry. Brian Hannasch a exercé 100 000 options le 18 décembre pour acheter des actions au prix de 5,67 $ et les revendre le même jour à des prix variant de 45,62 à 45,68 $. Cette journée-là, le titre de Couche-Tard a bondi de 9 % pour clôturer à 46,56 $ en réaction à l'acquisition des magasins The Pantry. L'action avait terminé la séance précédente à 42,67 $.

Le PDG de TransForce vend avant Noël

Trois jours avant Noël, le grand patron de TransForce a vendu pour près de 4,4 millions de dollars d'actions de l'entreprise montréalaise. Alain Bédard a cédé un bloc de 150 000 actions au prix unitaire de 29,26 $ le 22 décembre. Il avait aussi choisi de vendre pour quelques millions de dollars d'actions durant la période des Fêtes de 2013. Alain Bédard demeure un important actionnaire de TransForce avec plus de 4 millions d'actions, soit l'équivalent d'environ 4 % des titres en circulation. En 2014, TransForce a réalisé les deux plus grosses acquisitions de son histoire : Transport America et Contrans.

Exercice d'options par le patron de Stella-Jones

Le président et chef de la direction de Stella-Jones a vendu pour près de 2,7 millions de dollars d'actions à la suite de levées d'options le mois dernier. Brian McManus a exercé 80 000 options le 18 décembre pour acheter des actions au prix de 6,01 $ et les revendre le même jour au prix de 33,65 $. L'entreprise montréalaise, qui se spécialise dans les poteaux de téléphone et les traverses de chemin de fer, avait annoncé un fractionnement de ses actions à raison de quatre pour une à la fin de 2013. Le titre venait d'atteindre un sommet historique à près de 110 $. Il valait une douzaine de dollars en 2009.

Le fondateur d'Intertape vend des actions

Le fondateur et ex-PDG d'Intertape Polymer a vendu en décembre pour 2 millions de dollars d'actions du fabricant montréalais de produits d'emballage. Melbourne Yull a cédé près de 110 000 actions à des prix variant de 18,51 à 19,65 $ entre le 8 et le 30 décembre. Ces transactions surviennent après des ventes d'actions effectuées en novembre par le président du conseil d'administration et un autre membre du conseil. L'entreprise a réalisé un important redressement de ses activités, et la valeur du titre en Bourse n'a pas été aussi élevée depuis une dizaine d'années.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer