Wall Street  en légère baisse avant la Fed

Les courtiers scrutaient mercredi les chiffres trimestriels de... (PHOTO LUCAS JACKSON, REUTERS)

Agrandir

Les courtiers scrutaient mercredi les chiffres trimestriels de plusieurs grands noms du secteur de la distribution.

PHOTO LUCAS JACKSON, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Wall Street s'affichait en légère baisse mercredi, digérant des indicateurs et résultats d'entreprises en demi-teinte aux États-Unis en attendant les minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale.

---------------

Les marchés vers 10h00:

  • TSX 14 962,96 / -10,01 (-0,07%)

  • Dow Jones 17 648,71 / -39,11 (-0,22%)

  • S&P 500 2 044,95 / -6,85 (-0,33%)

  • NASDAQ 4 674,68 / -27,76 (-0,59%)

----------------

Galvanisée par des nouvelles rassurantes sur les perspectives économiques mondiales, la Bourse de New York avait emmené le Dow Jones (0,23% à 17 687,82 points) et le S&P 500 (0,51% à 2051,80 points) à de nouveaux sommets mardi. Le Nasdaq, à dominante technologique, avait grimpé de 0,67% à 4702,44 points.

Les courtiers scrutaient mercredi les chiffres trimestriels de plusieurs grands noms du secteur de la distribution. La chaîne de supermarché Target notamment, «a fait mieux que prévu mais ses prévisions sont sans éclat», ont relevé les analystes de Charles Schwab. Le spécialiste des produits de la maison Lowe's, le marchand de fournitures de bureau Staples et la chaîne d'animaleries PetSmart ont en revanche tous diffusé «des bénéfices dépassant les anticipations des analystes», ont-ils ajouté.

Les statistiques du jour sur l'immobilier sont, elles aussi, ressorties contrastées.

Les mises en chantier de logements ont légèrement reculé en octobre aux États-Unis (-2,8%) par rapport au mois précédent, tandis que le nombre de permis de construire accordés par les autorités, indicateur de la construction à venir, est en hausse de 4,8%.

Les investisseurs sont désormais dans l'attente de la diffusion, à 14h00, du compte-rendu de la dernière rencontre, les 28 et 29 octobre, des membres du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed), au cours de laquelle l'institution a mis fin à son programme d'assouplissement monétaire.

Mais les opérateurs sont surtout à l'affût de tout signe sur le moment où la Fed commencera à relever ses taux directeurs.

«Historiquement, le marché des actions a toujours été un peu volatil, mais positif au courant des mois précédant la première remontée des taux», ont souligné les experts de Charles Schwab.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,349% contre 2,322% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,066% contre 3,043% la veille.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer